7 aliments a eviter si vous avez le rhume

Éternuements, congestion nasale, douleurs aux sinus… Pas de doute ! Le rhume a fait de vous sa victime. Ce fléau, qui fait partie des maux hivernaux les plus fréquents chaque année, peut transformer votre quotidien en cauchemar.

Sachez toutefois que certains aliments peuvent avoir un impact sur votre état. S’il est connu que les épices contribuent à dégager vos voies respiratoires, d’autres aliments sont susceptibles d’affecter votre système immunitaire et d’aggraver vos symptômes. On les liste dans notre diaporama  avec Alexandra Murcier, diététicienne.

Rhume : les aliments qui libèrent les voies respiratoires

En cas d’infection ORL, votre alimentation sera déterminante pour la guérison. Si vous souffrez d’un rhume, n’hésitez pas à miser sur les épices. Piment, gingembre, cumin… Ces arômes vont permettre de dégager les voies respiratoires bouchées. Attention néanmoins si vous avez les intestins sensibles. Les produits épicés peuvent les irriter et favoriser les douleurs abdominales.

Les courgettes , la courge ou encore les poivrons. Misez aussi sur les kiwis et fruits exotiques. Ils vont procureront tonus et vitalité.

Les poissons gras pour renforcer l’immunité

Les poissons gras comme le saumon, les sardines, le hareng ou le maquereau, sont riches en oméga-3 et permettent de renforcer l’immunité. En effet, les acides gras sont d'importants régulateurs de l'inflammation. Ils sont précurseurs de certaines molécules aux propriétés inflammatoires.

Pensez aussi aux produits laitiers. Le yaourt nature apporte des probiotiques qui renforcent la flore intestinale. Première ligne de défense de notre organisme, cette dernière interagit avec 60 % de nos cellules immunitaires.

Enfin, vous pouvez vous faire plaisir si vous aimez les fruits secs. Les noix et noisettes sont pourvues de vitamines B. Elles participent à la fabrication des anticorps. Consommer des fruits secs est idéal pour faire le plein d’énergie, de fibre et de minéraux.

Découvrez à travers notre diaporama les aliments susceptibles d’aggraver vos symptômes en cas de rhume.

Fromage

1/7
7 aliments à éviter si vous avez le rhume

Dès les premiers signes d'infection ORL, notamment en cas de rhume ou d'otite, mieux vaut limiter le fromage. Non seulement, ils contiennent du sucre, mais surtout ces aliments augmentent la production de mucus. Et qui dit plus de mucus dit aggravation de la congestion nasale !

Gâteaux sucrés et bonbons

2/7
7 aliments à éviter si vous avez le rhume

Le sucre peut être responsable d’une inflammation dans l’organisme et affaiblir ainsi les globules blancs, pourtant essentiels si l’on souhaite combattre les infections.

Pain

3/7
7 aliments à éviter si vous avez le rhume

Pendant une infection ORL, mieux vaut limiter vos apports en gluten. "Votre organisme n'aura pas la capacité de digérer autant de gluten. Il produit alors du mucus pour décoller et évacuer le gluten qui colle" nous informait Céline Touati, naturopathe. Il est donc recommandé de limiter le pain.

Pizza

4/7
7 aliments à éviter si vous avez le rhume

Riche en gluten, la pizza est également à éviter en cas de rhume ou autre infection ORL. Sa teneur en matières grasses va aussi perturber votre immunité.

Charcuterie et viande grasse

5/7
7 aliments à éviter si vous avez le rhume

Les aliments très gras, comme c’est le cas de certaines viandes et de la charcuterie, auront tendance à abaisser la résistance aux bactéries. Ils fatiguent l'organisme car ils surchargent notre système digestif. Et si le système digestif est fatigué, le système immunitaire est vulnérable.

Fritures

6/7
7 aliments à éviter si vous avez le rhume

Au même titre que la charcuterie, les fritures, auront tendance à abaisser à fragiliser le système immunitaire. Les aliments frits sont particulièrement riches en matières grasses.

Alcool et caféine

7/7
7 aliments à éviter si vous avez le rhume

L'alcool est essentiellement constitué d'éthanol qui est métabolisé en sucre. Ce dernier ralentit le métabolisme. Votre foie aura donc plus de mal à éliminer les toxines, or l'activité des virus produit des toxines. L'alcool provoque une inflammation et affaiblit les globules blancs.

L’alcool contribue aussi à la déshydratation. Or, rester hydraté est essentiel lorsque vous êtes enrhumé, sans quoi les muqueuses de vos fosses nasales ne seront plus aptes à éliminer un virus.

En outre, la prise d'alcool est déconseillée avec la prise de nombreux médicaments, notamment le paracétamol et certaines classes d'antibiotiques.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Guérir par l’alimentation, Dr Wighard Strehlow, éd. Du Rocher

Merci à Alexandra Murcier, diététicienne

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.