Ecouter l'article :

D'où peut bien provenir cette maladie détectée chez 42 personnes au Canada ? C’est la question à laquelle les autorités de santé sont bien en peine de répondre. S’attaquant au système cérébral, cette pathologie présenterait des similitudes avec la maladie de Creutzfeldt-Jakob.

Une épidémie difficile à contrôler

Sévissant dans l’Est du pays, dans la province du Nouveau-Brunswick, cette maladie affecte une première personne en 2015. Les autorités constatent 11 nouveaux cas en 2019. La contagion prend de l’ampleur et l'année suivante, 24 cas sont enregistrés. En 2021, 42 personnes ont été touchées par cette maladie et cinq décès sont à déplorer. Depuis l’apparition du premier cas, peu d’informations utiles ont été découvertes au sujet de l’origine de cette maladie.

Des symptômes proches de la maladie de Creutzfeldt-Jakob

La pathologie, qui provoque une démence, des troubles de langage, du jugement, ou encore de l’équilibre, a été comparée en premier lieu à la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Provoquant une encéphalopathie(inflammation du cerveau due à une infection, NDLR), elle est due à une protéine infectieuse, et se développe chez la personne infectée sans rémission, jusqu’au décès. La comparaison a été réfutée par la suite, après plusieurs tests de dépistage, malgré des symptômes similaires.

De nombreux mystères à résoudre

Radio Canada a récupéré une note interne envoyée début mars par le bureau du médecin hygiéniste en chef de la Société médicale du Nouveau-Brunswick. On apprend l’existence d’un cluster de 42 canadiens, lié à un syndrome neurologique évolutif d'origine inconnue qui touche toutes les tranches d’âge. "Nous collaborons avec différents groupes et experts nationaux ; cependant, aucune cause claire n'a été identifiée à ce jour", indique le mémo.

Il ressort des données préliminaires d'un groupe de recherche sur le sujet, sous la conduite du neurologue Alier Marrero, du Centre hospitalier universitaire Dr Georges-L.-Dumont de Moncton, que la maladie n'est pas génétique. Il serait possible que cette infection soit contractée par l'eau, la nourriture ou l'air, du fait de la proximité géographique de l’ensemble des personnes contaminées, dans la Péninsule acadienne au nord-est du Nouveau-Brunswick et au sud-est, dans la région de Moncton.

Les scientifiques étudient actuellement la possibilité qu'il s'agisse d'un nouveau variant d'une maladie à prions, ou même d'une toute nouvelle maladie. "À ce stade, nous avons plus de questions que de réponses", conclut la médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell.


Sources

https://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/brain-disease-cases-public-health-1.5953478, https://www.maxisciences.com/sante/canada-une-etrange-maladie-du-cerveau-proche-de-creutzfeldt-jakob-inquiete-les-autorites_art45598.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.