La vitamine D existe sous deux formes : D2 (ergocalciférol) et D3 (cholécalciférol). On la retrouve dans l’alimentation et notamment dans les œufs, le foie de morue, le poisson gras, les huiles, le beurre et l’avocat. Elle est également synthétisée dans l’organisme humain à partir d’un dérivé du cholestérol sous l’action des rayonnements UVB du soleil.

Les enfants, les personnes âgées et les femmes ménopausées ont particulièrement besoin de vitamines D.

En effet, celle-ci a un rôle très important dans le fonctionnement de notre organisme. Elle sert notamment à maintenir une masse osseuse normale, à bien absorber le calcium et le phosphore par les intestins, elle est importante pour un bon maintien du système immunitaire et sa capacité à guérir les plaies. Elle joue également un rôle essentiel dans la division cellulaire. En manquer peut représenter un réel danger.

Le taux souhaitable en vitamine D doit être supérieur ou égale à 30ng/ml (adultes).

Carence en vitamine D : des conséquences différentes en fonction de l’âge

Un manque de vitamine D peut avoir de nombreuses répercussions sur le fonctionnement général de l’organisme.

Cela peut notamment causer des douleurs musculaires, des douleurs osseuses ou une fatigue importante et durable (asthénie). Ces symptômes peuvent se déclarer chez des personnes de n’importe quel âge.

Chez les nourrissons, les crampes musculaires peuvent être les premiers symptômes de rachitisme. Cette maladie affecte les jeunes enfants et se traduit par un retard de croissance et des déformations osseuses. Les crampes musculaires sont causées par un faible taux de calcium sanguin chez les personnes carencées (sévèrement) en vitamine D.

Chez les jeunes enfants, une carence en vitamine D peut altérer la croissance et provoquer une courbure anormale de la colonne vertébrale. Ces enfants peuvent mettre du temps à marcher.

Chez les adultes, les os deviennent plus fragiles, notamment ceux de la colonne vertébrale, des jambes et du bassin. Des fractures peuvent se produire plus facilement et fréquemment.

Sources

Carence en vitamine D, Par Larry E. Johnson , MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences, MSD Manuals 

Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) : "Vitamine D : pourquoi et comment assurer un apport suffisant ?"

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.