La maladie de Crohn est une maladie encore peu connue. Et pourtant, elle touche près d'une personne sur 1000. Cette maladie inflammatoire chronique de l'intestin peut toucher tout le tube digestif. Elle est souvent génétique mais certains facteurs environnementaux peuvent la déclencher ainsi qu'un dysfonctionnement du système immunitaire.

De nombreux symptômes peuvent être ressentis durant une crise :

  • des douleurs articulaires touchant les membres comme les chevilles, les genoux, les poignets ou encore le rachis.
  • l'apparition d'érythèmes noueux, qui sont des boursouflures de la taille d'une noix peuvent apparaître sur les jambes et les avant-bras.
  • une uvéite, qui n'est autre qu'une inflammation de la partie centrale des yeux
  • une inflammation des voies biliaires

De nombreux traitements existent pour guérir avec des médicaments anti-inflammatoires comme l'azathioprine, les corticoïdes. Et parfois, concernant les cas les plus graves, une chirurgie peut être conseillée en dernier recours.

Les plantes, un remède à ne pas négliger

Mais avant de passer par les médicaments et la chirurgie, des traitements plus naturels existent. L'un des plus efficaces reste sans aucun doute l'arrêt du tabac qui a un effet néfaste sur votre santé.

Il y a également quelques plantes à privilégier comme nous l'indique la naturopathe Marianne Martin Sanchez : "Tout d'abord , lorsqu'une personne est atteinte de cette maladie, il faut faire très attention à ce que l'on mange. La nourriture a un rôle très important dans les maladies de ce type : Crohn, SII (Syndrome de l'intestin irritable), etc... Pour réduire la toxémie, il faudra supprimer les produits laitiers à base de lait de vache, ainsi que les aliments riches en gluten. Éviter les crudités, et les aliments riches en fibres. Il est nécessaire également de bien mâcher les aliments avant de les avaler, et aussi de boire 1 litre et demi d'eau par jour. En phytothérapie, il faudra boire du jus de myrtille ou de l'infusion de myrtille ou de la renouée bistorte, de la racine de guimauve en infusion ou en teinture mère. Le romarin en gemmothérapie sera aussi intéressant."

Marianne Martin Sanchez explique ensuite que plusieurs plantes sont à privilégier pour se soigner et réduire l'infection : "Il faudra également faire régulièrement des cures de probiotiques. Le pollen de ciste pris de façon régulière pourra également aider car il prévient les inflammations du côlon. Les personnes souffrant de la maladie de Crohn sont souvent des personnes stressées, il faudra alors leur donner de la passiflore, du tilleul ou de la rhodiole. La réflexologie pourra également les soulager de par son action relaxante mais également en travaillant la zone réflexe des intestins entre autres. En cas de crise aiguë, il sera intéressant de faire une monodiète de pommes cuites, un jour par semaine, jusqu'à amélioration des symptômes mais aussi supprimer les légumineuses et crudités. Se masser le ventre pour calmer les spasmes avec 10 gouttes d'huile essentielle de lavande mélangée dans une cuillère à café d'huile végétale. On pourra également prendre de la tisane de mélisse après chaque repas."

Sources

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-crohn/definition-facteurs-favorisants#:~:text=La%20maladie%20de%20Crohn%20est,un%20dysfonctionnement%20du%20syst%C3%A8me%20immunitaire.

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-crohn/symptomes-diagnostic-evolution

Marianne Martin Sanchez, naturopathe

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.