Pénis, vagin, ovaires : les détails de l'appareil reproducteur

L’appareil reproducteur constitue un système complexe dont le bon fonctionnement est indispensable pour avoir un bébé. Sur le plan anatomique, les systèmes génitaux féminin et masculin s’appuient sur des organes bien distincts. Lesquels ? Comment sont-ils impliqués dans le processus de conception ?
Istock

L’appareil reproducteur, qu’est-ce que c’est ?

Sous la terminologie générique « appareil reproducteur » est regroupé l’ensemble des organes dont la fonction principale est la reproduction. Ce système spécifique revêt des caractéristiques anatomiques à la fois différentes et complémentaires chez l’homme et chez la femme.
De manière plus globale, l’appareil génital de l’homme est constitué de trois grandes entités :
- les organes génitaux externes : ce sont les différents organes visibles (vulve, pénis, scrotum, vestibule…) ;
- les organes génitaux internes : ce sont les organes reproducteurs qui sont à l’intérieur du corps (prostate, trompes de Fallope, utérus, épididymes, canaux éjaculateurs…) ;
- les gonades : ce sont les glandes sexuelles - ovaires et testicules - qui sécrètent les ovules et les spermatozoïdes. Elles produisent également les différentes hormones sexuelles indispensables à la reproduction humaine.

L’appareil reproducteur féminin à la loupe

Chez la femme, la plupart des organes appartenant au système reproducteur sont internes :
- les ovaires : ces deux glandes génitales produisent un ovule par mois ? en alternance ? à partir de la puberté et jusqu’à la ménopause ;
- les trompes de Fallope : elles sont deux et relient les ovaires à la cavité utérine. Ce sont des canaux d’une dizaine de centimètres par lesquels les ovules migrent ;
- l’utérus : c’est au sein de cette cavité que l’ovule fécondé par le spermatozoïde se niche. En l’absence de fécondation, la muqueuse utérine - ou endomètre - produite en quantité supplémentaire au moment du pic ovulatoire va être éliminée naturellement lors des règles ;
- le vagin : c’est l’organe le plus bas au sein de l’appareil génital interne féminin. Il sert à l’accouplement ;
- la vulve : c’est l’organe externe de l’appareil reproducteur féminin. Elle est protégée par les grandes et les petites lèvres.

L’appareil reproducteur masculin en détail

Le système masculin comporte plus d’organes externes que celui de la femme :
- les testicules : également appelées tubules séminifères, ces deux glandes constituent le siège de la fabrication des spermatozoïdes ;
- l’épididyme : cet organe situé contre la paroi testiculaire sert à la maturation des spermatozoïdes ;
- les canaux déférents : c’est par ces conduits que sont acheminés les spermatozoïdes ;
- les bourses : également appelées scrotum, elles servent à protéger les testicules et à les maintenir à une température adéquate ;
- les glandes annexes : la prostate, les vésicules séminales et les glandes de Cowper sont impliquées dans le processus de sécrétion du sperme et assurent sa qualité ;
- le pénis : cet organe érectile composé de l’urètre sert à l’accouplement, puisque c’est lui qui va permettre la libération du sperme contenant les gamètes mâles au sein de la cavité vaginale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

"Appareil génital féminin". Larousse.

La rédaction vous recommande sur Amazon :