Sécheresse intime: causes et manifestations

La sécheresse intime correspond à une baisse de la lubrification du vagin. Dès lors, la sexualité, rendue douloureuse, peut être grandement affectée. Cette sécheresse intime a pour symptômes une pénétration douloureuse, une baisse du désir, des irritations vulvaires voire des brûlures et parfois des infections urinaires chroniques. En cause essentiellement les fluctuations hormonales (lors de la grossesse ou de la ménopause par exemple), mais aussi des infections mycosiques, une hygiène intime inadaptée car trop fréquente ou trop agressive, le port de vêtements trop serrés ou encore le stress.

Ovule et lubrifiant pour lutter contre la sécheresse intime

La sécheresse intime n’est pas sans solution. Pour preuve, l’existence de lubrifiants et d’ovules qui permettent de retrouver une lubrification suffisante. On distingue les lubrifiants ponctuels, appliqués avant chaque rapport, des lubrifiants longue durée dont l’action se prolonge sur 2 ou 3 jours. Dans les deux cas, le gel est composé d’acide hyaluronique. Des traitements hormonaux locaux, à base d’ovules à placer dans le vagin, peuvent aussi être prescrits pour pallier la sécheresse intime. En effet, lors de la préménopause et de la ménopause, la quantité d’œstrogènes produits diminue considérablement, ce qui affecte la production d’acide hyaluronique, responsable de l’hydratation et de la souplesse du tissu vaginal.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.