Endométriose : les premiers signes de la maladie

Publié le 02 Septembre 2018 par La Rédaction Médisite
L'endométriose est une maladie gynécologique chronique qui touche les femmes ayant leurs règles. L'endomètre est un tissu utérin qui se désagrège lorsqu'il n'y a pas fécondation et qui provoque l'arrivée des saignements menstruels. Chez les femmes touchées par l'endométriose, ce tissu va coloniser les trompes et d'autres organes en dehors de l'utérus. Cela peut engendrer des douleurs de règles très vives. Vous pensez souffrir d'endométriose ? Découvrez les symptômes qui doivent vous amener à consulter un gynécologue.
Publicité

© Istock

Endométriose : la douleur comme principal symptôme

L'endométriose est une maladie inflammatoire qui va donner lieu à des douleurs de règles et à des douleurs durant les rapports sexuels (dyspareunie). Ces deux formes de douleurs sont des indicateurs importants qui permettront au gynécologue de penser à une endométriose. Très violentes et invalidantes, les douleurs nécessitent la prise d'un antalgique puissant. Il existe d'autres douleurs caractéristiques de la maladie comme les douleurs lombaires ou les douleurs liées à la défécation.

Publicité
Publicité

Endométriose : les autres symptômes qui doivent alerter

L'endométriose cache d'autres symptômes et il n'est pas toujours évident de les relier à la maladie. On constate chez les patientes atteintes :

- des troubles digestifs (diarrhée ou constipation) ;

- des troubles urinaires (difficulté à uriner ou au contraire mictions fréquentes avec des brûlures similaires à une cystite) ;

- de la fatigue chronique.

Un autre problème médical est bien souvent à l'origine du diagnostic de l'endométriose : l'infertilité.

Il n'est pas rare non plus que certaines femmes ne rencontrent jamais ces symptômes, car la prise de pilule peut masquer cette maladie.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X