Elle contracte une septicémie mortelle en essayant des chaussures pieds nus

Au Pays de Galles, une maman a eu la peur de sa vie après avoir appris que sa fille de 4 ans souffrait d'une septicémie, maladie foudroyante causée par une infection bactérienne. Une nouvelle d'autant plus suprenante qu'elle l'aurait contractée après avoir simplement essayé des chaussures neuves sans chaussettes. 

Publicité

© IstockEssayer une paire de chaussures dans un magasin peut paraître anodin. Pourtant, cette histoire nous montre que certaines conditions doivent être réunies pour acheter des souliers sans courir un grand danger. Le 29 août 2018, Jodie Thomas, une mère de 26 ans, a appris que sa fille Sienna Rasul, âgée de 4 ans, avait contracté une septicémie, une infection grave causée par la présence d'une bactérie dans le sang. Comment ? En enfilant simplement des chaussures neuves.

Une plaie non couverte au pied à l'origine de la septicémie

Originaires du Pays de Galles, Sienna et sa maman s'étaient rendues dans un magasin de chaussures pour que la petite fille puisse essayer de nouvelles paires. "D'habitude elle porte des chaussettes, mais c'était l'été donc elle portait des sandales", précise Jodie Thomas au Daily Mail. Un détail d'autant plus important que c'est le fait de ne pas en porter qui a déclenché la septicémie : il suffit d'une petite plaie ouverte n'importe où sur le corps pour qu'un staphylocoque, bactérie présente naturellement sur la peau et les muqueuses, s'invite dans l'organisme et devienne pathogène. Dans ce cas, la plaie se trouvait sur le pied de l'enfant et la bactérie, très certainement dans les chaussures déjà essayées par d'autres fillettes.

Publicité
Publicité

Un jour après l'essayage, Sienna pleurait, tremblait et souffrait d'une fièvre élevée. Elle a été transportée à l'hôpital par la maman qui a alors été informée que l'infection s'était étendue du pied jusqu'à la jambe. Si elle n'a pas nécessité d'opération, elle a pu être soignée grâce à des antibiotiques. "J'étais sous le choc quand les médecins m'ont dit que cela venait du fait qu'elle ait essayé de nouvelles chaussures", explique la maman, qui souhaite désormais alerter les parents d'un tel danger.

Le choc septique, mortel dans 50% des cas

On estime qu'une personne meurt de septicémie dans le monde toutes les cinq secondes. C'est parce que la bactérie pathogène envahit le sang que cette infection engage le pronostic vital de la victime. Les symptômes de la septicémie sont une fièvre ou une hypothermie, un rythme cardiaque élevé et une augmentation ou une diminution du nombre de globules blancs dans le sang. En cas de choc septique (stade le plus grave de l'infection qui empêche le bon fonctionnement des organes et entraîne la mort dans 50% des cas), ce dernier doit être transporté en urgence à l'hôpital où il sera réanimé et placé sous perfusion. Des antibiotiques lui seront ensuite prescrits pour combattre les bactéries.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X