Colique hépatique : d'où viennent les calculs biliaires

La colique par définition est une douleur spasmodique des voies digestives ou urinaires. La colique hépatique est donc une douleur des voies biliaires ou hépatiques, le plus souvent provoquée par un calcul. Mais d'où viennent les calculs biliaires ?

Publicité

6750903-inline-500x334.jpg© Istock

Digestion : formation des calculs biliaires

Un calcul ressemble à un petit caillou, les calculs des voies biliaires se forment lors d'une accumulation de calcium ou de cholestérol au niveau de la vésicule biliaire obstruant ainsi ses canaux. La crise de colique hépatique se manifeste par des douleurs intenses au niveau du flanc droit ou du creux de l'estomac et des vomissements. Cette douleur irradie jusque dans l'épaule droite, rendant parfois la respiration difficile. Les crises durent de 2 à 4 heures jusqu'à la migration du calcul.

Publicité
Publicité

Digestion : traitement de la colique hépatique

Le diagnostic est confirmé par l'échographie, le traitement est soit médical soit chirurgical, il dépend de la taille du calcul. Le traitement médical repose sur la diète pendant 48 heures, l'administration d'antispasmodiques, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'anti-émétiques jusqu'à ce que le calcul migre spontanément dans le duodénum. En cas de récidives ou de très gros calculs, le traitement sera chirurgical par réalisation d'une cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire), seul traitement pour éviter la récidive de formation des calculs. L'ablation de la vésicule n'engendre pas de conséquences, sauf des selles plus liquides que d'ordinaire ; aucun régime particulier n'est nécessaire.

mots-clés : Colique hepatique

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X