Sommaire

Diabète de type 1

Diabète de type 1© IstockDans la population générale, le risque d’avoir un diabète de type 1 (insulinodépendant ou juvénile) est heureusement très faible (0,4 %). Mais attention, il est en partie héréditaire. Ainsi, il est de 5 % quand l’un des parents de premier degré est touché par la maladie (plus précisément 6% si le père est diabétique et 2-3% si la mère est touchée). Il passe ensuite à 30 % si deux parents sont diabétiques, et atteint 50 % lorsqu’on a un jumeau ou une jumelle souffrant de problèmes de régulation glycémique (liés au taux de sucre dans le sang).

Vidéo. Diabète : comment mesurer sa glycémie !

Diabète de type 2

Diabète de type 2© IstockLe risque de développer un diabète de type 2 (non-insulino dépendant, de la maturité ou gras) est d’environ 2 à 4 % dans la population générale, soit relativement faible… Mais il est de 10 à 40 % quand l’un de ses parents de premier degré souffre de la maladie, de 30 à 70 % si deux de ses parents sont diabétiques… et de 90 à 100 % si un jumeau ou une jumelle est diabétique de type 2 !

Diabète gestationnel

Diabète gestationnel© IstockCertaines femmes sont plus exposées au diabète gestationnel que d’autres. Le principal facteur de risques reste l’hérédité (l’occurrence de la maladie croît de 30 à 40 % s’il y a des antécédents au sein de la famille). Mais le surpoids ou l’obésité, un poids de naissance de la future maman supérieur à 4 kilos, un diabète gestationnel lors d’une grossesse précédente ou la naissance d’un enfant aîné de plus de 4 kilos favorisent aussi la survenue d’un diabète gestationnel.

A noter : ce diabète apparaît dans la moitié des cas en l’absence de risques.

Peut-on vaincre l’hérédité ?

Peut-on vaincre l’hérédité ?© IstockOn peut surtout empêcher l’hérédité de s’exprimer dans le diabète de type 2, dont les facteurs héréditaires sont aggravés par une mauvaise hygiène de vie et des habitudes alimentaires déséquilibrées. On peut donc contrer l’hérédité en suivant sérieusement certaines règles : activité physique régulière, mesures nutritionnelles, perte de poids... Le plus souvent, chez les personnes prédiabétique (dont les chiffres de glycémie se situent entre 1 et 1,2 g/l), un simple régime permet d’éviter la maladie.

En revanche, l’héritage d’un diabète gestationnel est plus difficile à contrer mais un dépistage est possible. Quant au diabète de type 1, il est par définition génétique et donc impossible à prévenir à ce jour.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Vidéo : Diabète : comment bien mesurer sa glycémie !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.