Linda Charles n’a pas pu pleurer pendant près de 30 ans.The Sun rapporte le cas de cette femme qui a raconté son histoire dans un épisode de l’émission américaine Discovery Life's Mystery Diagnosis. Elle y explique avoir souffert de sécheresse oculaire chronique et de gonflement des yeux pendant 30 ans. La patiente y confie son parcours d’errance médicale avant d’être diagnostiquée atteinte du syndrome de Gougerot Sjögren au bout de 30 ans. Elle explique avoir souffert d'autres maux, notamment de problèmes gastro-intestinaux, de problèmes dentaires, de douleurs articulaires et de sécheresse buccale, pendant des années. Un médecin a découvert que le fond de sa vésicule biliaire avait été érodé par de l'acide et Linda a donc subi une intervention chirurgicale. Si sa vésicule biliaire était guérie, les autres symptômes ont persisté pour la jeune femme.

Maladie rare : elle a failli perdre la vue d'un œil

Trois ans après son opération, Linda a commencé à souffrir violemment de son œil gauche. "Je n'avais jamais ressenti ce genre de douleur", a déclaré Linda dans l’émission Discovery Life's Mystery Diagnosis. Après un rendez-vous en urgence chez un médecin, on lui a alors assuré qu'elle risquait de perdre la vue de son œil gauche. Ce médecin a découvert qu’elle souffrait d’une lésion de l'œil causée par le virus de l'herpès. Après avoir été soignée pour ce problème oculaire, les yeux de Linda ont commencé à guérir, mais ses autres symptômes, notamment ses douleurs articulaires, se sont quant à elles aggravées.

Face à cette longue errance médicale, Linda a commencé à sombrer dans la dépression. "Aucun médecin ne croyait que quelque chose n'allait pas chez moi", explique la malade dans l’émission américaine. L’infirmière a fini par être dans l’incapacité de travailler. Ses yeux sont devenus si sensibles à la lumière qu'elle ne pouvait plus quitter sa maison en Floride, région très ensoleillée, et a même été contrainte de déménager.

Une maladie auto-immune qui touche les glandes qui produisent la salive et les larmes

C’est seulement à plus de 50 ans que Linda consulte à nouveau un ophtalmologue. Après avoir passé une série de tests, le verdict tombe enfin et elle apprend qu’elle est atteinte du syndrome de Gougerot Sjögren. Un diagnostic qui tombe au bout de 30 ans. Le syndrome de Sjögren est une maladie auto-immune qui pousse l'organisme à attaquer les glandes qui produisent la salive et les larmes, répondant ainsi à la question que se posait Linda sur la cause de sa sécheresse chronique des yeux et de la bouche. "À 50 ans, après m'être interrogée, j'ai enfin eu une réponse et ce moment était doux-amer", a déclaré la patiente.

Le médecin lui a prescrit des hydratants synthétiques et un immunosuppresseur. La patiente est désormais bénévole pour la Fondation du syndrome de Sjögren. Selon The Sun, 2 millions de personnes sont atteintes du syndrome de Sjögren, mais il reste très difficile de le diagnostiquer car les symptômes sont très courants. D'après la Fédération des maladies dysimmunitaires, 50 à 200 000 personnes souffriraient de ce syndrome rare en France.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

CRYIN' SHAME I couldn’t cry for THIRTY YEARS and nearly lost my vision – but doctors didn’t believe me, The Sun, 4 mars 2022.

https://www.the-sun.com/health/4827439/couldnt-cry-for-thirty-years-doctors-didnt-believe-me/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.