Mal dans le rein droit : quelles maladies en cause ?

Une douleur dans un rein ne doit pas être banalisée car elle peut être le signe d’une maladie. Que vous ressentiez une douleur dans le rein droit ou dans les deux reins, consultez votre médecin. Infection rénale, calculs rénaux, kyste sont autant de causes pouvant être à l’origine d’un mal aux reins plus ou moins important.

Publicité

6754583-inline-500x333.jpg© Istock

Douleur dans un rein: gare aux infections urinaires mal soignées!

Une cystite mal soignée ou négligée peut être à l’origine d’un mal aux reins, car l’infection des voies urinaires basses finit par remonter dans ces petits organes émonctoires que sont les reins. Plus précisément, après avoir investi la vessie, l’infection touche le pyélon, une partie du rein. C’est pourquoi cette néphrite ou inflammation des reins est appelée pyélonéphrite. Elle peut être classique ou aiguë.Les symptômes d’une pyélonéphrite sont plus virulents dans la forme aiguë. Il s’agit principalement de douleurs dans les reins, de vomissements, de diarrhées et de fièvre. Cette pathologie entraîne aussi une tachycardie dont les manifestations sont un essoufflement, une accélération du rythme cardiaque, une sensation d’étourdissement et une grande faiblesse. Elle peut même mener à l’évanouissement.Souffrir d’un mal aux reins suite à une infection urinaire justifie une consultation en urgence, voire une hospitalisation en cas d’obstruction qui empêche l’émission d’urine. Il est très important de rechercher d’éventuelles séquelles au niveau des reins et de prescrire un traitement pour limiter les complications graves. Il faut aussi savoir qu’une pyélonéphrite pendant la grossesse peut mettre plus tard la vie de l’enfant en danger.

Publicité
Publicité

Douleur au rein droit ou gauche: le supplice des coliques néphrétiques

La crise de colique néphrétique entraîne des douleurs difficilement supportables du fait de la distension d’un rein et des voies urinaires due à la présence d’un calcul rénal en cours d’évacuation. Ce «caillou», appelé lithiase rénale, présent dans les uretères – les voies excrétrices des reins – représente un obstacle qu’il peut être nécessaire de traiter en urgence.La douleur due à une colique néphrétique peut être ressentie dans l’aine, dans le ventre ou le bas-ventre, ainsi que dans la région lombaire et dans un flanc.

Douleur au rein: l’insuffisance rénale

L’insuffisance rénale désigne un déclin de la fonction des reins qui entraîne systématiquement un dysfonctionnement de l’organisme. Les reins n’exercent plus leur rôle de filtre et ne sécrètent plus non plus d’hormones. L’insuffisance rénale chronique peut faire suite à une hypertension ou à un diabète. L’insuffisance rénale aiguë est la conséquence d’une infection ou d’une importante déshydratation. C’est une pathologie grave qui nécessite une prise en charge urgente.

Mal aux reins: un cancer en cause

Un cancer des glandes surrénales ou cancer surrénalien peut être à l’origine d’une douleur au rein droit, au rein gauche ou dans la région des reins. Tout dépend de l’organe qui est concerné par la tumeur maligne. Le mal aux reins s’accompagne d’autres symptômes tels qu’une perte de l’appétit, une grande fatigue, et la sensation d’une masse au niveau de l’abdomen qui, lui aussi, peut être le siège de douleurs plus ou moins violentes.Un mal aux reins qui persiste doit toujours donner lieu à une consultation.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X