Les produits laitiers nous apportent du calcium essentiel à la formation et solidité des os et des dents. On retrouve les yaourts, le lait, le fromage blancs, les fromages à pâtes dures. Quant à la crème fraîche et au beurre, ils sont aussi issus du lait mais sont riches en graisses. Les autorités de santé recommandent donc de limiter leur consommation.

Or, une nouvelle étude pourrait bien faire pencher la balance en leur faveur. Le Dr Matti Marklund de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health et de l'Université d'Uppsala et son équipe de chercheurs viennent de démontrer que des apports plus élevés en matières grasses laitières pourrait prémunir contre les maladies cardiovasculaires.

"De nombreuses directives diététiques recommandent de limiter la consommation de matières grasses laitières afin de réduire la consommation de graisses saturées et le risque de maladies cardiovasculaires. Cependant, de plus en plus de preuves suggèrent que l'impact sur la santé des produits laitiers dépend davantage du type (par exemple, fromage, yaourt, lait et beurre) que de la teneur en matières grasses, ce qui a soulevé des doutes", expliquent les scientifiques.

Graisses laitières : les personnes qui en consomment plus ont moins de risques de maladies cardiaques

Concrètement, si l'on s'en tient à l'étude, ce n'est pas sa teneur en matières grasses qui rendra un produit laitier néfaste pour la santé cardiaque. Ce serait même le contraire. Les produits laitiers les plus riches en matières grasses laitiers seraient même préventifs contre les maladies cardiovasculaires.

Pour arriver à leurs résultats, les chercheurs ont se sont basés sur 4 000 adultes suédois et ont associé leur recherche avec des données provenant de 17 études similaires menées dans d'autres pays.

"Nous avons mesuré les niveaux sanguins de certains acides gras ou éléments constitutifs des graisses que l'on trouve dans les produits laitiers, ce qui donne une mesure plus objective de l'apport en graisses laitières", détaille le Dr Matti Marklund.

Et de poursuivre : "Nous avons découvert que ceux qui en avaient les niveaux les plus élevés avaient en fait un plus faible risque de maladies cardiovasculaires. Ces relations sont très intéressantes, mais nous avons besoin d'études supplémentaires pour mieux comprendre l'impact total sur la santé des matières grasses laitières et des produits laitiers".

"Même si les produits laitiers peuvent être riches en graisses saturées, ils ont également de nombreux autres nutriments"

Une des auteures principale, le Dr Kathy Trieu du George Institute for Global Health, a aussi déclaré que la consommation de certains produits laitiers, en particulier les produits fermentés, était auparavant associée à des bienfaits pour le cœur. Or, nous avions tendance à limiter les produits laitiers les riches en graisses, comme le beurre ou la crème fraîche.

"Il est important de se rappeler que même si les produits laitiers peuvent être riches en graisses saturées, ils sont également riches en de nombreux autres nutriments et peuvent faire partie d'une alimentation saine. Cependant, d'autres graisses comme celles trouvées dans les fruits de mer, les noix et les non- les huiles végétales tropicales peuvent avoir de plus grands avantages pour la santé que les graisses laitières", maintient toutefois le Dr Trieu.

Si nos autorités de santé nous demandent jusqu'à présent de limiter les graisses saturées (graisses qui proviennent du monde animal comme beurre, fromage, crème, ou végétal comme l'huile de coco ou l'huile de palme), c'est parce que leur consommation en excès pourrait augmentent le taux de "mauvais" cholestérol (LDL-cholestérol).

Aujourd'hui, les matières grasses considérées comme bénéfiques pour l'organisme regroupent les acides gras polyinsaturés (Oméga-6 et Oméga-3) et les acides gras monoinsaturés (Oméga-9). Elles sont présentes dans les graines de lin, certaines huiles végétales, les noix, les poissons gras…), mais aussi dans les huiles alimentaires végétales (tournesol, mais, pépins de raisins), l’huile d’olive (à consommer extra-vierge, car plus riche en anti-oxydants naturels), les arachides et l’avocat.

Sources

https://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.1003763

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.