Sommaire

L’homéopathie anti mal de dos

homeopathie mal de dosIndications : L’homéopathie peut soulager les douleurs de sciatique, les douleurs rhumatismales, les douleurs lombaires et les douleurs liées à un choc ou à un accident. Elle peut être utilisée seul ou en complément d’une thérapeutique conventionnelle. Aussi bien physiquement que psychiquement.


Comment l’utiliser selon le Dr Albert-Claude Quemoun, pharmacien et homéopathe : Différents remèdes homéopathiques peuvent être employés selon la douleur. Par exemple :
- Arnica (granules ou pommades) en cas de traumatisme, de choc ou d’accident.
- Gnaphalium 5CH pour une sciatique dont la douleur est améliorée en position assise.
- Bryonia 5 ou 7CH quand le mal de dos est aggravé par le mouvement, amélioré par le repos et la pression.
- Rhus Toxicodendron 5 ou 7CH quand le mal de dos est amélioré par le mouvement et aggravé par le froid humide.
- Dioscorea 5Ch quand le mal de dos est amélioré quand on s’étire vers l’arrière
- Colocynthis 15 CH quand le mal de dos est amélioré quand on se plie vers l’avant et que le psychique est indigné.
- Staphysagria 9 ou 15 CH quand on en a "plein le dos" (la douleur somatise sur le corps humain (pendant un divorce, des ennuis professionnels…)).


Posologie : 2 granules, 3 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes. Le mieux étant de prendre le plus tôt possible le traitement homéopathique. Si la douleur ne passe pas au bout de quelques jours, consultez un médecin.


Contre-indications : Aucune. L’homéopathie est néanmoins inefficace et donc inutilisée en cas de hernie discale, de lésions vertébrales ou articulaires. "L’homéopathie soigne le sujet qui a mal au dos, pas le mal de dos", explique le Dr Albert-Claude Quemoun, docteur en pharmacie homéopathe.


Remboursement : L’homéopathie peut être remboursée sur prescription médicale.

Essayez l’acupuncture !

acupuncture mal de dosNon douloureuse, l’acupuncture peut soigner de nombreuses pathologies du dos.
Indications :
- Douleurs sur le trajet du nerf sciatique.
- Sciatique avec hernie discale (non opérée). "Les neurochirurgiens sont moins interventionnistes qu’il y a une dizaine d’années face à un diagnostic de hernie discale. Il peut alors y avoir une indication d’acupuncture pour soulager les douleurs (sauf dans les indications d’urgence de la hernie comme par exemple en cas de sciatique paralysante, ndlr)" explique le Dr Gil Berger, médecin acupuncteur.
- Après une opération de la hernie discale, pour soulager les douleurs persistantes.
- Lombalgie ( ou "mal de reins").
L’acupuncture peut se pratiquer seule ou en complément des traitements conventionnels.


Comment se passe un traitement par acupuncture : Il faut prendre rendez-vous avec un médecin acupuncteur. Il posera son diagnostic en fonction des symptômes ressentis et du patient lui-même (un même symptôme chez deux personnes ne sera pas traité de la même façon en acupuncture). Après un interrogatoire de 20 à 30 minutes (sur une séance qui dure généralement 45 minutes), le praticien examine le patient (prise du pouls, examen de la langue, des mains, palpations de l’abdomen…) puis pose le(s) aiguille(s) en fonction du diagnostic.
A savoir : le lieu de pose des aiguilles n’est pas obligatoirement en relation avec la zone douloureuse (l’acupuncteur peut poser une aiguille au coude pour soigner des douleurs de sciatique).


Nombre de séances : Pas de généralités. Il peut y avoir 1 seule séance, comme 2, 3 ou plus.


Contre-indications : Il n’y a pas de contre-indications à la pratique de l’acupuncture.


Remboursement : Pour être remboursé, l’acupuncture doit être pratiquée auprès d’un médecin conventionné (la Sécurité sociale rembourse un minimum de 23 euros et le reste est généralement pris en charge par les mutuelles).


Trouver un acupuncteur sérieux : En France, seul un médecin a le droit de pratiquer l’acupuncture. La consultation doit durer environ 45 minutes et être d’un bon rapport qualité/prix (une séance de 45 minutes à 150 euros est largement abusive !). Enfin, sachez que le nombre d’aiguilles utilisées ne prévaut pas la qualité du praticien. "Un bon acupuncteur met en général peu d’aiguilles", témoigne le Dr Berger. Parfois, une seule suffit.

L’huile essentielle de gaulthérie contre le lumbago

huile essentielle gaulthérie lumbago douleur mal de dosIndications : La gaulthérie est une plante antidouleur et anti-inflammatoire. L’huile essentielle extraite de ses feuilles permet de soulager le lumbago. Elle peut s'utiliser seule ou en complément des traitements conventionnels.


Comment l’utiliser selon Danièle Festy, pharmacienne :
Verser 3 gouttes d’HE de gaulthérie couchée dans le bas du dos et masser longuement sans appuyer pour ne pas aviver la douleur. Renouveler autant de fois que nécessaire.
Ou
En mélange plus complet : Mélanger 2ml d’HE de gaulthérie + 1ml de laurier noble + 2ml d’HE d’hélichryse + la quantité nécessaire d’huile végétale d’arnica pour remplir un flacon de 20ml. Appliquer localement quelques gouttes de ce mélange 4 fois par jour pendant 1 semaine.


Contre-indications : L’huile essentielle de gaulthérie ne possède pas de contre-indications mais respectez toujours les posologies. En cas de doute, demandez à votre pharmacien.

Ostéopathie : elle soigne et prévient les récidives !

ostéopathie mal de dosIndications : "L’ostéopathie est indiquée dans tous les troubles du dos qui ne sont pas en rapport direct avec une lésion organique (fracture, luxation…). Elle soigne les problèmes fonctionnels" explique Guy Roulier, ostéopathe et Secrétaire général de la Chambre nationale des ostéopathes. Son champ d’action est large. Elle peut agir en prévention (par exemple d’affections chroniques comme l’arthrose), en traitement (lumbago, sciatique…) et en complément après une intervention chirurgicale (par exemple après une opération d’une hernie discale ou d’une fracture). L’ostéopathie se pratique seule ou en complément des traitements conventionnels.


Comment se passe un traitement par ostéopathie : "On traite le problème pour lequel la personne consulte mais on essaie d'en trouver aussi les causes (ex : une mauvaise gestuelle qui entraîne un mal de dos) et de voir s’il n’y a pas un problème à distance (ex : au pied, au bassin, au genou chez une personne qui vient pour un lumbago). On apprend aussi à la personne des techniques d’étirements et de postures pour prévenir les récidives" indique notre interlocuteur.
La manipulation ostéopathique est dite "structurelle" c'est-à-dire qu’elle respecte la physiologie des articulations du patient, sans forcer. La consultation dure généralement au moins 30 minutes.


Contre-indications : Cancer, maladies auto-immunes, ostéoporose, accidents cardiovasculaires (AVC), phlébite, hernie discale en phase aigue…


Trouver un ostéopathe sérieux : Sont autorisés à porter le titre d'ostéopathe les docteurs en médecine munis d’un diplôme interuniversitaire de médecine manuelle-ostéopathie (discipline officiellement reconnue par le conseil national de l’ordre des médecins en 1996), les kinésithérapeutes ayant suivi un enseignement complémentaire d’ostéopathie dans une école française agréée par l’Etat (1235 h d'études) et les ostéopathes à temps plein. Pour Guy Roulier, un ostéopathe de haut niveau de compétence a effectué au minimum 5 ans d’étude après le baccalauréat. Pour l’OMS, un ostéopathe sérieux dispose d’un haut niveau de 4200 h d'études dont un minimum de 1235 h pour la seule ostéopathie.


Remboursement :
L’ostéopathie n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale mais peut l’être en partie par certaines mutuelles. Les tarifs en ostéopathie sont libres mais une consultation coûte en moyenne 50 euros, un bilan complet varie de 80 à 100 euros. Les tarifs plus élevés ne sont pas un gage de qualité des soins !).

Buvez des tisanes d’harpagophyton

tisane harpagophyton mal de dosIndications : "L’harpagophyton est un puissant anti-inflammatoire dont l’effet est comparable à celui des anti-inflammatoires classiques (AINS) doublé d’un analgésique. Son usage a été validé dans les douleurs dorso-lombaires mais on peut l’employer dans tous types de douleurs rhumatismales" indique le Dr Bérangère Arnal, phytothérapeute.


Comment l’utiliser selon le Dr Arnal : Mettre 10g (environ 2 cuillères à café) de racines d’harpagophyton dans un demi-litre d’eau, laisser bouillir quelques minutes puis macérer toute la nuit. Boire cette quantité dans la journée, 10 à 15 jours par mois. Cette tisane est très efficace mais très amère. Elle peut être prise en complément des traitements traditionnels.


Contre-indications :
La prise d’harpagophyton est déconseillée en cas de reflux gastro-oesophagien, d’ulcère de l’estomac ou du duodénum, de maladies cardiovasculaires, pendant la grossesse et l’allaitement, et chez les personnes de moins de 18 ans. En cas de calculs biliaires, mieux vaut consulter un médecin avant de prendre de l’harpagophyton.

L’huile essentielle d’estragon contre la sciatique

huile essentielle estragon mal de dos lumbago sciatiqueIndications : "L’estragon est un remarquable antispasmodique neuromusculaire. Son activité antidouleur passe, entre autres, par des propriétés anti-inflammatoires", indique Danièle Festy, pharmacienne. Son huile essentielle (extraite des parties aériennes et de l’herbe fleurie) est indiquée dans le soulagement du lumbago et en cas de sciatique.


Comment l’utiliser selon Danièle Festy : Mélanger 20 gouttes d’HE d’estragon à suffisamment d’huile végétale de noisette pour remplir un flacon de 20ml. Masser la zone douloureuse avec quelques gouttes de ce mélange. Cette application peut être employée en complément des traitements traditionnels.


Contre-indications : Il n’en n’existe pas mais on déconseille cette huile essentielle pendant les 3 premiers mois de la grossesse.

Une cure thermale pour soulager les douleurs chroniques

thermalisme cure thermale mal de dosIndications : "Le thermalisme peut soulager les douleurs de dos rhumatismales, mécaniques et post-opératoires (après une opération d’une hernie discale par exemple)" explique le Dr Mrani, médecin aux thermes de Jonzac. Cette médecine s’adresse avant tout aux pathologies chroniques (fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde, rhumatismes goutteux), non aux douleurs aigues.


Comment se passe un traitement par thermalisme : La première étape est de consulter le médecin généraliste pour demander la cure. Une fois la demande accordée par le médecin et validée par la Sécurité sociale, le curiste se rend aux thermes choisis. Un premier entretien avec un médecin permet de déterminer l’origine du mal de dos, de rechercher d’éventuelles pathologies associées et de voir s’il y a des contre-indications*. Le médecin établit une ordonnance listant les soins nécessaires au curiste. Ses soins sont choisis pour leur effets anti-inflammatoires, antalgiques et décontracturants.


Les soins :
- Soins en piscine chauffée entre 33°c et 35°c avec de l’eau souffrée, calcique et riche en magnésium. "C’est un médicament sous forme de bain avec des mobilisations permettant d’ouvrir les articulations" indique le Dr Mrani.
- Applications de cataplasmes de kaolin (argile) avec de l’eau.
- Massages sous l’eau (kinésithérapie).
- Douche à la térébenthine.
- Bain de boues.
Au cours des 18 jours de cure, le curiste a trois entretiens avec le médecin (au début pour mettre en place le protocole, au milieu pour voir la tolérance des soins, à la fin pour voir les résultats et renouveler la cure si nécessaire). Il est accompagné pendant sa cure de psychologues, nutritionnistes, kinésithérapeutes…


*Contre-indications : Les douleurs accrues, aigues, le cancer et les pathologies cardiovasculaires avancées sont contre-indiquées à la pratique du thermalisme. Les soins thermaux peuvent déséquilibrés ces états.


Remboursement : La cure de 18 jours en rhumatologie (durée minimale imposée par la Sécurité sociale) comprenant 72 séances, est de 500,50 euros (sans kinésithérapie). Avec kinésithérapie, le prix peut être majoré de 70 euros. La Sécurité sociale prend en charge 1 cure par an par orientation thérapeutique, à hauteur de 65%.

Kinésithérapie : 30% des prescriptions du mal de dos

kinésithérapie mal de dosIndications : Le mal de dos représenterait en France 30% des prescriptions de kinésithérapie. Cette technique peut servir en traitement curatif de la douleur et en prévention des récidives. "On soigne diverses pathologies du dos comme par exemple une cervicalgie, une lombalgie ou encore une sciatique" indique le Dr Charles Schpiro, kinésithérapeute. La kinésithérapie peut également être employée dans certains cas de hernie discale en pré-opératoire "selon le stade de gravité" puis en post-opératoire. La kinésithérapie peut être employée seule ou en complément d’un traitement médical.


Comment se passe un traitement par kinésithérapie : "Nous utilisons les massages, les étirements doux, les mobilisations douces actives ou passives et la physiothérapie (gel chauffé, rayons infrarouges, ultrasons, laser, électrothérapie, ondes de choc)" explique notre interlocuteur. La kinésithérapie ne peut se pratiquer que sur prescription médicale.


Nombre de séances : Tout dépend du sujet et de sa pathologie. Un kinésithérapeute ne soigne pas de la même façon une même pathologie chez deux sujets différents. "Nous devons nous adapter au patient qui vient nous voir car le vécu de la pathologie est différent d'un individu à un autre", précise le Dr Schpiro.


Contre-indications : La kinésithérapie est contre-indiquée dans la phase aigue de la douleur (par exemple lors d’une sciatique).


Remboursement : Les kinésithérapeutes sont conventionnés (dans leur grande majorité en France). Ils sont soumis aux tarifs conventionnels négociés avec l’Assurance maladie. Le remboursement des séances par la Sécurité sociale et les mutuelles est généralement couvert à 100% (moins les franchises médicales).

La mésothérapie, pourquoi pas ?

mésothérapie mal de dosIndications : La mésothérapie peut soigner les lombalgies, les sciatiques et les douleurs d’arthrose. Elle peut être utilisée seule ou en complément des traitements conventionnels.


Comment se passe un traitement par mésothérapie ? La méthode consiste en l’injection dans le derme superficiel situé en regard de la région douloureuse, avec une aiguille de 4mm de longueur,de médicaments à doses très faibles que l’on aurait donné par voie orale. Pour soulager le mal de dos, le praticien utilise des anti-inflammatoires, des décontracturants et des vaso-dilatateurs mais en aucun cas de la cortisone.


Contre-indications :
Il n’y a pas de contre-indications à la mésothérapie. Les effets secondaires sont exceptionnels. Des cas d’allergies aux produits administrés ont pu être signalés.


Trouver un mésothérapeute sérieux : Tous les médecins diplômés d’Etat (médecin généraliste, rhumatologue, médecin du sport, médecin ostéopathe, dermatologues par exemple) peuvent suivre une formation à la mésothérapie en vue d’obtenir le diplôme interuniversitaire de mésothérapie qui existe depuis 2002 et qui est enseigné dans six facultés. Pour trouver un thérapeute diplômé, rendez-vous sur le site de la Société française de Mésothérapie ou sur les pages jaunes à la rubrique Médecins Mésothérapie.


Remboursement : Le traitement par mésothérapie fait partie d’une consultation (il fait toujours suite à un examen clinique rigoureux). Seules les consultations à visées antalgiques peuvent être prise en charge par la Sécurité sociale sur la base du tarif d’une consultation de médecine générale ou de spécialiste (23 euros). Un complément d’honoraires peut être demandé dont la prise en charge varie selon les mutuelles.

> Stupéfiant : des chercheurs américains ont découvert qu’une substance provenant du fond des océans est le carburant n°1 pour alimenter votre cerveau jusqu'à 90 ans et même au-delà.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.