Lombalgie aiguë : combien de temps ça dure ?

La lombalgie touche 75 % des personnes au moins une fois dans leur vie. Si la lombalgie aiguë nécessite une prise en charge médicale, elle ne justifie pas de rester alité.

Publicité

© Istock

Lombalgie : définition

La lombalgie, que l’on appelle communément tour de rein ou encore lumbago, désigne une inflammation des vertèbres lombaires. Elle est généralement due à un mouvement inapproprié au cours d’un effort. Elle entraîne des douleurs intenses pouvant être ressenties jusqu’à la nuque ou pouvant irradier dans les membres inférieurs jusqu’aux pieds.

Publicité
Publicité

Les différents types de lombalgies

Il existe trois types de lombalgies:
- la lombalgie aiguë: le patient souffre d’un mal de dos depuis moins d’un mois ;
- la lombalgie subaiguë: la douleur est présente depuis plus d’un mois, mais moins de trois mois ;
- la lombalgie chronique: la douleur est installée depuis au moins trois mois.

Comment soulager une lombalgie aiguë ?

La durée du traitement dépend du type de lombalgie dont souffre le patient et de l’intensité du mal de dos. La lombalgie aiguë nécessite le port d’une ceinture lombaire, ainsi qu’un traitement à base d'un relaxant musculaire et d’anti-inflammatoires. Des séances de thérapie manuelle peuvent compléter la prise en charge du mal de dos, si celui-ci est installé depuis plus de quinze jours. En parallèle, il est déconseillé aux personnes qui souffrent d’une lombalgie aiguë de garder le lit. Une certaine mobilité doit être conservée pour limiter les risques que la lombalgie devienne chronique. Le patient peut poursuivre ses activités habituelles dès lors qu’elles n’augmentent pas la douleur.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X