Parmi les maux les plus répandus au sein de l’espèce humaine, le mal de dos figure en bonne place sur cette liste. En effet, nombreux sont ceux qui se plaignent de souffrir de lombalgies chroniques. Toutefois, une récente étude publiée le mardi 2 août 2022 dans le Journal of the American Medical Association, pourrait mettre un terme à leurs souffrances sur le long terme. Dirigée par des chercheurs australiens, cette fameuse étude internationale propose la mise en place d’une nouvelle thérapie pour soigner les lombalgies chroniques. Il s’agit en fait d’une "rééducation sensorimotrice" travaillant sur la communication entre le dos et le cerveau. Afin de mener à bien leurs recherches, les scientifiques à l’origine de cette étude ont recruté 276 participants souffrant de lombalgie chronique.

La moitié des sujets a suivi un cours de rééducation sensorimotrice pendant 12 semaines, tandis que l’autre moitié des participants a bénéficié d’un traitement placebo pendant la même durée. Les résultats furent sans appel. À l’issue de ces 12 semaines de thérapie, les patients sous rééducation sensorimotrice rapportaient une douleur de moindre intensité et une meilleure qualité de vie. Les patients du groupe "placebo" ne rapportaient quant à eux pas d’effet positif. De plus, les effets de cette nouvelle thérapie semblaient perdurer dans le temps, jusqu’à un an après la fin de l’étude. Concrètement, cette rééducation sensorimotrice semble mettre en évidence que les personnes souffrant d’un mal de dos chronique modifient la communication qui existe entre leur dos et leur cerveau.

Mal de dos : une nouvelle thérapie dont les résultats doivent encore être confirmés

Selon le professeur James McAuley de l’université australienne de Nouvelle-Galles du Sud, qui est le co-auteur de cette fameuse étude, les patients ayant bénéficié d’une rééducation sensorimotrice intègrent "la notion que leur dos est vulnérable et doit être protégé". Cette nouvelle thérapie semble donc modifier la façon dont les personnes pensent à leur corps en cas de douleur, mais aussi la façon dont elles traitent les informations sensorielles venant de leur dos douloureux, ainsi que la façon dont elles bougent leur dos. Pour l’instant, des recherches supplémentaires sont encore nécessaires pour confirmer ces résultats sur un plus grand nombre de patients.

Sources

https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2794765

https://newsroom.unsw.edu.au/news/science-tech/effective-new-treatment-chronic-back-pain-targets-nervous-system

mots-clés : Mal de dos
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.