Hernie discale : 6 symptômes qui ne trompent pas

Mal dans le bas du dos, sciatique... Pour certains, la hernie discale peut passer inaperçue. Pour d’autres, elle est terriblement douloureuse. Le point sur les symptômes révélateurs avec le Pr Pascal Richette, rhumatologue à l'hôpital Lariboisière (Paris).

Publicité

Une douleur dans le bas du dos


Une hernie discale peut commencer par une simple douleur dans le bas du dos*, suite à un effort ou un faux mouvement.
Pourquoi : Notre colonne vertébrale est formée de vertèbres. Entre elles se trouvent de petits disques dont l'extérieur est composé d'une couche de cartilage, et l'intérieur d'une matière gélatineuse. Cet empilement forme le canal vertébral qui contient la moelle épinière, le liquide céphalo-rachidien et les racines nerveuses. Les disques facilitent la flexion et amortissent les chocs créés par les mouvements de la colonne vertébrale. Quand un disque se déforme** et lorsque la structure fibreuse entourant le disque se déchire, le noyau central mou (nucléus) peut sortir, créant une hernie discale, qui comprime les nerfs spinaux***. Cela provoque bien souvent une douleur.

Publicité
Publicité

*Les hernies discales peuvent survenir dans n'importe quel segment de la colonne vertébrale, mais touchent très fréquemment le bas du dos dans 99 % des cas et le cou, plus rarement.
**par des mouvements de la colonne inappropriée ou un poids du corps trop important
***Les nerfs spinaux ou nerfs rachidiens constituent un ensemble de nerfs prenant naissance près de la colonne vertébrale au niveau de la moelle épinière. Ils sont responsables de la motricité et de la sensibilité des membres, des sphincters et du périnée.

La douleur évolue vers la sciatique

La douleur en bas du dos peut se prolonger en une douleur intense qui descend le long de la jambe, de l'arrière de la cuisse jusqu'au pied. C'est la sciatique. Très souvent, tout effort qui sollicite les muscles du dos (se pencher en avant, un éternuement, une toux, voire même un rire ou un effort de défécation) augmente l’intensité de la douleur.
Pourquoi : Si l'hernie discale se situe au niveau des dernières vertèbres lombaires, le nucléus* vient comprimer le nerf sciatique qui innerve les muscles de la jambe.
Que faire : "Le repos au lit est déconseillé. Au contraire, il est préférable de continuer à vivre sa vie tout en prenant des médicaments (antalgiques, AINS**, infiltrations de corticoïdes) et en portant une ceinture de contention" explique le Pr Richette.

*Noyau central du disque
**Anti-inflammatoire non-stéroïdien

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X