Vaccin obligatoire et réglementation

Les parents sont tenus de respecter la vaccination de leurs enfants. Il faut savoir qu’un vaccin limite les risques de propagation de nombreuses maladies dont les conséquences peuvent être graves. Ainsi, la vaccination protège la santé de bébé, mais elle est aussi une protection collective. C’est pourquoi un enfant qui n’a pas reçu tous ses vaccins ne peut être inscrit ni à la crèche, ni à l’école, ni même par exemple dans un centre de vacances.

Calendrier vaccinal

Pour son entrée en crèche, le bébé doit être vacciné, sauf bien sûr s’il fait l’objet d’une contre-indication médicalement reconnue. Seul le médecin peut en décider. Son admission en collectivité est donc liée à sa vaccination. Les différents vaccins que le tout-petit doit recevoir dépendent de sa date de naissance. Ainsi:- un bébé né avant 2018doit recevoir la vaccination obligatoire qui vise à protéger contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite : c’est le vaccin DTP ;- un bébé né en 2018doit recevoir 11 vaccinations obligatoires, à savoir: rougeole, oreillons, rubéole, coqueluche, DTP, méningocoque de sérogroupeC, hépatite B, infections invasives à Haemophilus influenzae de type B et à pneumocoque.Certains vaccins qui étaient seulement recommandés sont désormais obligatoires afin de lutter contre la recrudescence de pathologies graves. Vacciner son enfant, c’est mettre toutes les chances de son côté pour que son organisme soit immunisé.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.