PFC : méfiez-vous du fil dentaire !

Publié le 11 Janvier 2019 par Claire Ménage, journaliste santé
Selon une étude publiée par le Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology (JESEE) le 8 janvier 2019, l’utilisation du fil dentaire pourrait être dangereux et nous exposer à divers produits chimiques toxiques.
Publicité

Le fil dentaire est souvent conseillé par les professionnels de la santé bucco-dentaire. Cependant une étude publiée par le Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology (JESEE) le 8 janvier 2019, révèle que certaines femmes qui auraient l’habitude d’utiliser du fil dentaire seraient plus exposées aux PFC (composants chimiques perfluorés). "Les substances per- et polyfluoroalkyles (PFC) sont utilisées dans une large gamme de produits de consommation pour leurs propriétés de résistance à l'eau et aux graisses", explique l’étude. Elles sont utilisées dans de nombreux produits comme les emballages de fast-food, les poêles anti-adhésives, les vêtements imperméables, les moquettes anti-taches etc.

Sur 18 produits testés, les résultats ont démontré que la marque Oral-B Glide®, était l'une des plus toxiques. Les chercheurs ont donc pu confirmer, grâce à ces données que la marque Glide® contenait des composés comparables au Teflon provenant d'emballages alimentaires.

Publicité

Certaines habitudes seraient à proscrire

L’étude menée a analysé des échantillons sanguins de 178 femmes d’âge moyen dont la moitié était d'origine non-hispanique et l'autre moitié afro-américaines entre 2010 et 2013.

Les participantes ont ensuite été interrogées entre 2015 et 2016 sur leur comportement et habitudes de vie pouvant entrainer potentiellement une exposition plus forte aux produits chimiques.

Publicité

Les résultats ont également démontrés d’autres facteurs susceptibles d’être associés à des niveaux plus élevé d’exposition aux PFC :

  • la consommation fréquente d’aliments préparés ou à emporter dans des récipients en carton enduit.
  • la présence de tapis, meubles ou moquettes résistant aux tâches
  • le fait de vivre dans une ville desservie par une source d'approvisionnement en eau contaminée par du PFAS.

D’après l’auteure de l’étude Katie Boronow "c'est le première étude à montrer que l'utilisation de fil dentaire contenant des PFC est associée à une plus forte charge de ces produits chimiques dans le sang. La bonne nouvelle est que, grâce à nos résultats, les consommateurs pourront choisir les fils dentaires qui ne contiennent pas de PFC. Cette étude renforce la preuve que les produits du quotidien sont une source importante d'exposition aux PFC et restreindre l'utilisation de ces produits chimiques devrait être une priorité pour réduire leur présence dans le corps".

Des produits parfumés de maison dangereux pour la santé

Ils sont dans votre cuisine, votre salle de bain et votre placard à balai. Les produits parfumés (cosmétiques, désodorisants, lessives, produits ménagers…) causeraient des problèmes de santé chez une personne sur trois, selon Anne Steinemann, professeure en ingénierie à l’université de Melbourne (Australie). Cette professeure publie une étude dans la revue. Sa recherche s’appuie sur un panel de 1 098 australiens et montre que 7,7% de ces participants ont perdu des jours de travail ou même leur emploi à cause d’une réaction à des produits parfumés et que 16,7% veulent quitter un lieu (magasin, entreprise…) le plus vite possible quand ils sentent des produits parfumés comme des désodorisants. Pire, le professeur Steinemann montre que 33% des personnes interrogées présentaient des problèmes de santé liés à l’exposition à des produits parfumés. Ces troubles sont très variés : ils regroupent des difficultés respiratoires, de l’asthme, des maux de tête, des éruptions cutanées, des étourdissements, des nausées ou encore des convulsions.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X