Détartrage dentaire : les signes qui montrent qu'il faut le faire !
Publié le 04 Novembre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Validé par : Dr Christophe Lequart, Chirurgien-dentiste

Des gencives rouges signes de gingivite

© Adobe StockLa gingivite une maladie inflammatoire des gencives due à l’accumulation de tartre. Rougeurs, gonflements, irritations et saignements apparaissent lorsque cette maladie parodontale se déclare. Un abcès ou du pus apparaissent quelquefois. Le sujet ressent des douleurs et a une mauvaise haleine. Les dents bougent légèrement, elles se déchaussent.

A savoir : "Il existe quelques facteurs aggravants de la gingivite : le tabac, l’alcool, les médicaments, le café, le sucre", expose le chirurgien dentaire.

Publicité
Publicité

Une mauvaise haleine à cause d'une parodontite

La parodontite est une autre forme de maladie liée au tartre. La mauvaise haleine est l’un des signes qui montrent que la pathologie est sévère. En l’absence de traitement, une parodontite agressive peut entrainer une "destruction de l’os, un déchaussement dentaire, les dents vont se déplacer à terme et on va perdre ses dents", expose le docteur Lequart. Cette pathologie se caractérise avec la mauvaise haleine et un mauvais goût dans la bouche par des dents qui bougent.

A savoir : "Chez un patient diabétique, la parodontite peut avoir des conséquences sur la glycémie. De même, les parodontites chroniques auraient un impact sur les maladies cardiovasculaires, elles augmenteraient le risque de réduire le diamètre des artères coronaires. Les patients seraient plus susceptibles d’avoir des accidents vasculaires cérébraux également", précise notre expert.

Un détartrage tous les 6 mois

"Généralement, on utilise un instrument ultra sonique qui va casser les morceaux de tartre". Sans douleur, ce détartrage permet d’atteindre les zones les plus difficiles. "Après le passage des ultra sons, une sorte de karcher va pulvériser de l’eau et de l’air", explique le docteur Lequart. Cette phase manuelle va permettre le polissage dentaire. La fréquence idéale du détartrage est tous les 6 mois, voire tous les 3 mois lorsque les gencives sont déjà fragilisées. Ce geste mécanique, pratiqué par le dentiste, est complémentaire d'une bonne hygiène dentaire.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X