Ces parties du corps qu’il ne faut jamais toucher avec vos mains !

Publié le 18 Juillet 2019 à 16h41 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Validé par : Dr Paul Dupont, Dermatologue
Chaque jour, vos mains accumulent une grande quantité de germes, avant de les transmettre à différentes parties de votre corps. Visage, paupière, oreilles, parties intimes… Ces zones particulièrement fragiles doivent être préservées, pour éviter les risques de contracter une infection plus ou moins grave. Le point avec le Dr Paul Dupont, dermatologue à Toulouse.
Fotolia

Ces parties du corps qu’il ne faut jamais toucher avec vos mains !© Istock

Quelles sont les zones qu'il faut éviter de toucher de ses mains ? "Pour commencer, il faut être particulièrement prudent si vous souffrez de psoriasis, d'eczéma surinfecté ou si vous avez des verrues, alerte le Dr Paul Dupont, dermatologue à Toulouse et auteur de Soigner sa peau au naturel (éd. Eyrolles). En touchant les zones infectées, vous favorisez le développpement de la maladie en la propageant dans d’autres zones".

Attention, même si vous n’êtes pas concerné par ces infections vous n’êtes pas à l’abri pour autant. Vous êtes nombreux à oublier de vous laver les mains avant de toucher certaines parties vulnérables de votre corps. En effet, 25 % des Français ne se contentent que d’eau douce pour se laver les mains et oublient le savon. Certains gestes, qui paraissent pourtant anodins, peuvent alors devenir sources de mycoses, ou encore de lésions bactériennes induites par le staphylocoque doré. Ce dernier est particulièrement redoutée est potentiellement mortelle.

Les mains transmettent 90 % des infections

Vos mains sont pourvues de germes et bactéries en tous genres. En les posant sur certaines parties de votre corps, vous permettez à ces germes de se propager, et dans certains cas, provoquez des mycoses ou des pathologies encore plus graves. En effet, vos mains sont sans doute les parties les plus sales de votre corps avec... votre bouche.

Avec une concentration record de bactéries, elles sont responsables à elles-seules d'un grand nombre de maladies sous-estimées. Entre les germes et les bactéries, environ 150 espèces différentes y résideraient. Et lorsqu’on sait que seul 5 % des personnes se lavent les mains correctement après être passé aux toilettes, on imagine l’ampleur des dégâts. Une poignée de main anodine peut ainsi faire de vrais dégâts. La gastro-entérite par exemple est ce qu'on appelle une infection manu-portée. Autrement dit, elle se propage par les mains... Par ailleurs, les bijoux, faux ongles ou le vernis représentent aussi un risque supplémentaire dans la mesure où ils ne sont jamais désinfectés.

Les mains transmettent 90 % des infections. Qu’il s’agissent de l’eczéma, des mycoses ou infections urinaires, un lavage soigné des mains diminuerait de 30 % le risque sur une année. Sans virer à la paranoïa, il est donc important d’adopter de bonnes habitudes, à commencer par l’hygiène des mains et d'éviter de toucher de ces dernières, certaines zones du corps dont on ignore souvent qu'elles sont particulièrement à risques. Cela peut vous éviter bon nombre de pathologies.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :