Otite congestive : définition

Ecouter l'article :

Certifié par nos experts médicaux MedisiteL’otite est une inflammation de l’oreille. Toutefois, il en existe de nombreuses formes. Ainsi, même si les symptômes sont souvent les mêmes, il est important de savoir distinguer certaines d’entre elles, notamment les otites congestives. Focus sur cette forme d’otite avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Qu'est-ce qu'une otite congestive ?

L’otite congestive, aussi appelée otite moyenne aiguë, est une infection de l’oreille moyenne, qui s'accompagne de douleurs de l'oreille et parfois d'une surdité du côté atteint.

Photo d'une otite moyenne aiguë

Photo d'une otite moyenne aiguë© Creative Commons

Auteur : B. Welleschik. 2006. CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/deed.en, https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/deed.en, https://creativecommons.org/licenses/by-sa/1.0/deed.en,

L'otite aiguë est causée :

  • soit par une bactérie dans 60 à 70 % des cas (haemophilus influenzae, pneumocoque...),
  • soit par un virus (virus respiratoire syncytial, virus para-influenzae, rhinovirus...).

On distingue également plusieurs formes d'otites moyennes aiguës :

  • S’il n’y a pas d’épanchement dans la caisse du tympan, l’otite moyenne aiguë est dite congestive.
  • S’il y en a un épanchement purulent, l’otite est purulente. Elle est soit collectée, soit perforée lorsque le tympan se perfore, laissant écouler des sécrétions jaunâtres par le conduit auditif externe de l'oreille.

Les symptômes de l'otite moyenne aiguë

L'otite moyenne aiguë fait souvent suite à une infection rhinopharyngée (atteinte inflammatoire infectieuse, bactérienne ou virale, du nez et de la gorge, ndlr).

La personne se plaint d'avoir mal à l'oreille ou d'avoir l'oreille bouchée (baisse d'audition, bourdonnements). La douleur de l'oreille appelée otalgie peut être plus ou moins violente, mais elle est parfois très intense.

La fièvre est généralement supérieure à 38 °C.

Parfois l'otite est suspectée devant un écoulement de sécrétions jaunâtres par le conduit de l'oreille, appelé otorrhée (souvent constaté le matin au lever).

Si cette otite touche un enfant trop petit pour s'exprimer, les symptômes sont très atypiques. Parfois, il frotte ou tire son pavillon d'oreille en réaction à la douleur. Le plus souvent, il a de la fièvre, il change de comportement et manifeste :

  • des pleurs expliqués,
  • des réveils nocturnes,
  • une irritabilité inhabituelle,
  • un manque d'énergie, une hypotonie,
  • un refus du biberon,
  • des troubles digestifs : vomissements, diarrhée...

Bon à savoir : quand l'otite congestive est d'origine bactérienne, elle peut créer une surpression avec risque de rupture spontanée du tympan et otorrhée purulente (émission de liquide par le conduit auditif).

Otite moyenne aiguë : qui est touché ?

Ce type d'otites est fréquent chez les jeunes enfants car leur système immunitaire n’est pas encore mature.

Au cours de cette période d'adaptation du système immunitaire, les rhinopharyngites sont nombreuses, prolongées et répétées.

Elles provoquent une hypertrophie des végétations adénoïdes qui deviennent un réservoir de germes et gênent la ventilation du pharynx.

Ces germes présents dans le nez et le pharynx pénètrent dans l'oreille moyenne par l'intermédiaire de la trompe d'Eustache, conduit qui est souvent perméable chez les enfants et nourrissons. Ils sont alors responsables d'une otite moyenne aiguë.

À noter : les enfants placés en crèches sont plus souvent malades que ceux gardés à domicile. Ils présentent des infections ORL (Oto-Rhino-Laryngologiques) à répétition : rhinopharyngite, otite.... Mais pas de panique : la situation s'améliore avec l'âge, sans laisser de séquelles.

Comment traiter une otite moyenne aiguë ?

Les otites congestives sont relativement faciles à diagnostiquer pour un médecin. L’examen à l’otoscope permet en effet d’observer immédiatement la congestion du tympan avec son aspect hyper vascularisé et gonflé.

Le patient, lui, aura également la sensation d’avoir l’oreille bouchée.

Les otites congestives étant d’origine virale, elles vont guérir spontanément en une dizaine de jours (les antibiotiques sont inefficaces contre les virus).

Pour le Dr Della Valle, il est important "d'éviter les traitements locaux tant que l'examen otoscopique, réalisé par le médecin, n'a pas attesté de l'intégrité du tympan".

À noter : les otites bactériennes qui entraînent un écoulement de pus sont, elles, sensibles aux antibiotiques.

Otite moyenne aiguë : quelles complications ?

Non traitée, les otites congestives peuvent évoluer et se compliquer jusqu’à devenir purulentes.

Une extension de l'infection vers les structures avoisinantes peut alors apparaître (ostéite de la mastoïde, de l'os temporal, atteintes des nerfs faciaux avec paralysie, abcés, méningite...).

Que risque-t-on si l'otite est mal soignée ?

Réponse du Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste :

"Si les otites à répétition sont peu ou mal soignées, notamment chez l'enfant, elles peuvent se compliquer et entraîner une perte d'audition qui peut être importante."

D’où la nécessité de consulter rapidement un médecin lors de l'apparition des premiers symptômes, qui pourra prescrire des anti-inflammatoires destinés à vous soulager.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Reconnaître une otite moyenne aiguë, Améli.fr, 17 décembre 2019.

L’otite moyenne aiguë (OMA), Otologie, Dr Albert Mudry.

La rédaction vous recommande sur Amazon :