10 remèdes naturels anti nez bouché

Le rhume ne vous a pas épargné ? Votre nez bouché vous empêche de dormir la nuit et de vous concentrer la journée ? Découvrez vite les meilleurs remèdes naturels pour le dégager rapidement et retrouver le plaisir de bien respirer. 

Publicité

Le citron, très riche en vitamine C et en antioxydants, est un bon ingrédient contre le nez bouché.

En pratique : pressez un peu de citron, diluez-le dans une petite quantité d’eau et déposez-en quelques gouttes dans vos narines. Vous pouvez également presser le jus d’un citron dans de l’eau tiède, y ajouter éventuellement une cuillère à café de miel, et boire ce mélange deux à trois fois par jour, avant les repas.

Du thym : en tisane en dehors des repas

Le thym sera particulièrement conseillé lorsque le nez bouché est associé à une sinusite ou une bronchite.

En pratique : buvez trois tasses de tisane de thym par jour, en dehors des repas. Vous pouvez également prendre deux gouttes d’huile essentielle de thym, deux à trois fois par jour pendant quatre à six jours, en les mélangeant à du miel ou à de l’huile d’olive.

De l’eau salée dans le nez

Pour nettoyer le nez et le déboucher, lavez-le avec du sérum physiologique ou de l’eau salée. Des sprays d’eau de mer naturelle prêts à l’emploi sont vendus en pharmacie. Vous pouvez aussi utiliser une poire spécialement conçue pour le nez (aussi appelée lota).

En pratique : La tête inclinée au-dessus d’un lavabo, faites entrer la solution par une narine et faites-la ressortir par l’autre. Cela permet de bien nettoyer les cavités et les fosses nasales : ce soin va dégonfler les muqueuses nasales irritées, apaiser l’inflammation à l’origine du nez bouché et évacuer le mucus encombrant.

Bon à savoir : vous pouvez préparer vous-même une solution dite "hypertonique", idéale pour nettoyer votre nez. Pour cela, versez neuf grammes de gros sel dans un litre d’eau bouillie, agitez, et le tour est joué.

Des inhalations d’huiles essentielles d’eucalyptus

En inhalation, les huiles essentielles de menthe poivrée, de thym et d’eucalyptus décongestionnent la muqueuse nasale et libèrent donc le nez.

En pratique : Versez quelques gouttes d’une de ces huiles essentielles dans un récipient d’eau très chaude. Recouvrez votre tête d’une serviette et placez-vous au-dessus du récipient. Fermez les yeux et respirez profondément la vapeur qui s’en dégage. Renouvelez l’opération deux à trois fois par jour, sans dépasser quinze minutes par inhalation.

A emporter partout avec soi : cinq gouttes d’huiles essentielles d’eucalyptus ou de Niaouli sur un mouchoir en tissu ou en papier, à respirer dès que le nez se bouche.

Du vinaigre de cidre et du miel dans un verre d'eau tiède

Le vinaigre de cidre diminue la sécrétion de mucus dont l’accumulation dans les voies nasales bouche le nez. En complément, le miel offre des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires.

En pratique : dans un verre d’eau tiède, versez deux cuillères à café de vinaigre de cidre et deux cuillères à café de miel. Remuez bien et buvez un à trois verres par jour de ce mélange. 

Des compresses d’eau chaude sur le nez

La chaleur diffusée sur les voies respiratoires permet de bien décongestionner les nez bouchés.

En pratique : en position allongée, placez une serviette humidifiée avec de l’eau chaude sur votre nez. Faites la dépasser sur vos sinus, au-dessus des sourcils, mais laissez les narines libres. Retirez la compresse dès qu’elle a perdu sa chaleur. Appliquez plusieurs compresses chaudes dans la journée.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X