“J’ai été diagnostiqué de ma maladie de Crohn à l’âge de 16 ans. Le fait d’avoir ce diagnostic m’a fait réaliser que j’allais vivre longtemps avec cette maladie chronique. J’avoue que la question de l’espérance de vie m’a effleuré. Je me demandais si j’allais mourir plus tôt. Et pourtant, je n’avais osé poser la question à mon médecin. Devenu patient expert, j’ai aujourd’hui beaucoup plus de connaissance sur ma pathologie.”

Peut-on mourir de la maladie de Crohn ?

“Quand je me suis posé la question de l’espérance de vie, je n’arrivais pas vraiment à me projeter après 40 ans de maladie. Je me posais aussi des questions sur ma qualité de vie après des années et des années de maladie chronique de l’intestin et je me questionnais sur le fait de vieillir avec la maladie de Crohn. Certaines questions viennent en plusieurs phases et ces questionnements ne m’ont pas tout de suite effleuré l’esprit. Au début de mon diagnostic, j’étais dans le déni… Je ne voulais pas faire de recherches et ça ne m'intéressait pas d’en savoir plus sur ma pathologie. Une fois cette période de déni passé, je n’ai pas osé poser la question à mon médecin car les consultations sont courtes (entre 15 et 20 minutes) et on aborde déjà pas mal de choses et, puis, je dois avouer que j’avais un peu peur de sa réponse.”

Maladie de Crohn : une espérance de vie plus longue

“Je suis à l’initiative du projet Vogue avec un Crohn qui mêle ma passion pour le sport nautique et le fait d’être devenu patient expert MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin). J’ai donc fait la rencontre de nombreux patients, qui comme moi, se sont posé la question de l’espérance de vie. Quelques études scientifiques ont été menées et révèlent apparemment que les patients atteints de MICI vivent un peu plus longtemps que d’autres personnes car ces patients deviennent souvent acteurs de leur santé et sont très suivis médicalement. La dimension prévention est donc omniprésente dans leur quotidien et ils font peut-être davantage attention à leur alimentation et leur hygiène de vie. En effet, les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont 20 fois plus de risque de développer un cancer colorectal donc le dépistage est très important et le suivi médical est accru. Cela permet d’éviter de nombreux problèmes de santé. Personnellement je mise sur trois points essentiels selon moi pour sauvegarder mon corps :

  • Une alimentation équilibrée ;
  • Un mode de vie sain ;
  • Me préserver du stress et de la fatigue.”

Pierre-Louis Attwell est patient expert en MICI, ces articles sont des témoignages et ne remplacent pas une consultation chez un médecin.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.