Dans la semaine du 18 mai 2020, Sandrine Martin ressent des symptômes grippaux : fièvre, douleurs musculaires, fatigue… A cette époque son médecin lui fait faire un test de dépistage pour la Covid 19 qui revient négatif. Trois semaines après, elle est toujours dans le même état… Son médecin pense alors à la maladie de Lyme : “je n’ai aucun souvenir de m’être fait mordre par une tique. Malheureusement, je connais quand même la maladie car j’ai un ami qui est touché par un Lyme chronique et je sais ce que cela implique…” nous explique Sandrine. Quand elle reçoit le test positif pour la maladie de Lyme, son moral est au plus bas.

Maladie de Lyme : “je prenais 27 médicaments par jour !”

Le médecin de Sandrine lui prescrit immédiatement un traitement antibiotique. Malheureusement, ce dernier ne va pas agir sur les symptômes de la quarantenaire : “je n’arrivais même plus à couper ma viande tellement j’avais mal aux articulations” témoigne Sandrine. Elle décide de prendre rendez-vous chez un infectiologue au CHU de Dijon qui ne croit pas à la maladie de Lyme. Sandrine enchaîne les examens (prise de sang, radio…), les résultats reviennent toujours « normaux » : “j’avais le moral dans les chaussettes, personne ne savait ce que j’avais. J’ai donc décidé de prendre rendez-vous chez un psychologue pour faire le point et m’assurer qu’il ne s’agissait pas d’un problème d'ordre psychologique. Après quelques séances, il m’a rassuré et m’a confirmé que les maux que je ressentais n’étaient pas dans ma tête” explique Sandrine.

Le guide pratique de la maladie de Lyme : “ce livre a changé ma vie”

Après des vacances catastrophiques, Sandrine reprend ses recherches et tombe sur un médecin à Paris qui l’accompagne correctement : “je me suis sentie écoutée. Il a mis en place plusieurs traitements à base de plantes.” En parallèle, Sandrine continue de voir son psychologue : “ça m’a beaucoup aidé à accepter ma maladie, je le conseille vraiment !” En cas de nouveaux symptômes, Sandrine appelle régulièrement son ami qui souffre d’un Lyme chronique. Puis un jour, en faisant des recherches sur la maladie de Lyme, elle tombe sur “Le guide pratique de la maladie de Lyme : Les protocoles naturels qui marchent” de Paul Ferris. “Ce livre a changé ma vie, depuis, je me soigne seule en prenant des antibiotiques naturels, en attendant de trouver un médecin qui m’aidera à combattre la maladie et à vivre avec. Les symptômes sont toujours présents mais ils ont baissé en intensité” explique la quarantenaire.

“Je m’autorise à ne pas être bien pendant deux ou trois jours”

Si Sandrine possède une grande force de caractère, elle subit ses symptômes au quotidien : “je peine à faire mes courses, je privilégie le Drive car c’est moins fatiguant quand vraiment je ne peux pas faire autrement et sinon je me force à faire marcher ma mémoire. Depuis plusieurs mois je suis en arrêt de travail… Heureusement, j’ai pu faire un dossier MDPH et je suis reconnue travailleur handicapée mais c’est difficile à vivre… Dans les moments douloureux, je m’autorise à être ne pas être bien pendant deux ou trois jours et après je trouve quelque chose pour me booster. J’ai toujours su rebondir !”

Lyme : “le soutien de mon compagnon est inestimable”

“Pour aller mieux, il faut être bien guidé. Trouver un bon médecin à l’écoute, mais surtout trouver ce qui nous convient. J’ai arrêté les traitements car je sentais que ça me faisait plus de mal que de bien. D’ailleurs, depuis que j’ai arrêté, rien n’a changé… Ce qui m'aide le plus, c’est le soutien sans faille de mon conjoint. J’ai véritablement rencontré l’homme de ma vie, son amour me porte, je me sens chanceuse” nous confie Sandrine. La quarantenaire se ressource également auprès de sa famille et dans la nature. “La maladie de Lyme m’a permis de faire la paix avec moi-même, je la remercie du chemin que j’ai fait. Maintenant, je veux développer mon activité de coach de vie et poursuivre mes études à distance pour obtenir à mon rythme, mon diplôme de naturopathie et m e spécialiser dans la maladie Lyme dans le but de soutenir les malades”, une vocation toute trouvée pour Sandrine.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.