Sommaire

Après deux années rythmées par les gestes barrières, les scientifiques craignent un relâchement de la population et davantage de cas grippaux. "Cette année, on aura du mal à maintenir un même niveau de protection : masques, distanciation, lavage des mains intensifs… Face à ce relâchement, il y a un risque sérieux d'épidémie de grippe", indiquait dans une interview accordée au Parisien, mercredi 28 septembre Alain Fischer, professeur d’immunologie.

Pour rappel, chaque année, la grippe touche entre deux et six millions de personnes en France et cause environ 10 000 décès. Ainsi, pour limiter les risques et protéger les plus faibles, les autorités lancent tous les ans une campagne de vaccination. Cette année, celle-ci commence le mardi 18 octobre 2022 et se termine le 31 janvier 2023.

Grippe : qui peut se faire vacciner ?

Pour le moment, cette campagne de vaccination vise en priorité les personnes les plus à risques. En effet, les vaccins sont réservés aux personnes fragiles durant les quatre premières semaines de la campagne, soit du 18 octobre au 15 novembre 2022. Elle concerne donc toutes "les personnes de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées ou atteintes de certaines maladies chroniques (asthme, diabète…) ainsi que leur entourage, les personnes souffrant d’obésité (IMC supérieur à 40), l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois qui présentent des facteurs de risque de grippe grave", indique le site du gouvernement dédié à la vaccination.

Un vaccin gratuit pour les plus fragiles

Pour les personnes à risques, le vaccin contre la grippe est remboursé par l’Assurance maladie. "Si vous êtes concerné, vous recevez de votre caisse une invitation et un bon de prise en charge afin de retirer gratuitement le vaccin chez le pharmacien sur présentation de ce bon, et vous faire vacciner par le professionnel de votre choix", indique Service-Public.fr. Néanmoins, "le vaccin n'est pas pris en charge par l'Assurance Maladie pour les autres assurés", rappelle le site gouvernemental. "Le prix du vaccin oscille entre 6 et 10 € en pharmacie."

Par ailleurs, il est également indiqué que celle-ci est préconisée "chez les professionnels de santé et chez tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère." Et depuis 2022, "la vaccination est recommandée aux professionnels exposés aux virus influenza porcins et aviaires."

Pour le réaliser, vous pouvez vous adresser à votre médecin traitant, aux infirmiers, aux sages-femmes, aux pharmaciens volontaires (uniquement pour les personnes majeures).

Vaccin : pourquoi il ne faut pas négliger la vaccination ?

"Il y a tout intérêt à se faire vacciner contre la grippe rapidement pour les gens à risque", prévenait début octobre l’immunologiste Jean-Daniel Lelièvre, lors d’un point presse de l’Agence publique de lutte contre les maladies infectieuses (ANRS). En effet, face au relâchement des gestes barrières et à la résurgence de la Covid-19, les experts redoutent, cet hiver, que la grippe soit particulièrement virulente.

L’épidémie de grippe pourrait être plus importante

Pour cause, la situation grippale de l’Australie, inquiète les scientifiques, car les cas grippaux ont été très importants dans le pays. Selon le Sydney Morning Herald, le nombre de cas mensuels en 2022 a déjà dépassé ceux de 2017, alors que 2019 était déjà marqué par un taux important de malades et de cas mortels. Au total, 147 000 cas de grippe ont été confirmés par les laboratoires australiens cette année, contre 731 l'année dernière.

En effet, les saisons de l’hémisphère sud sont inversées avec celle de l’hémisphère nord (l’épidémie de grippe se situe entre les mois d’avril et octobre), ce qui permet aux scientifiques "d’anticiper" la virulence du virus. Toutefois, il est important de rappeler qu’il ne s’agit que de pronostic.

"L’immunité a tendance à baisser en population générale"

L’année dernière, la campagne de vaccination contre la Covid-19 a troublé celle qui avait été mise en place contre la grippe. Par conséquent, beaucoup de Français ne se sont pas fait vacciner contre l’infection virale : à peine plus de la moitié des Français éligible l’ont fait. "Il y a eu très peu de vaccinations les années précédentes. Donc l'immunité a tendance à baisser dans la population générale."

Pour rappel, le vaccin contre la grippe n'empêche pas d’attraper le virus, mais il a pour but d’éviter les formes graves. "Il permet au corps de développer des anticorps nécessaires afin de lutter contre le virus si on y est confronté. Autrement dit, le corps va être plus apte à se défendre", explique Thomas Kassab, pharmacien. Pour limiter les hospitalisations et les décès, "l'objectif est d'atteindre une couverture vaccinale d'au moins 75 % pour tous les groupes ciblés," indique la Haute Autorité de Santé.

Grippe : quelles sont les précautions à prendre ?

Même si la vaccination reste le meilleur moyen de se prémunir de la grippe, il existe d’autres moyens pour se protéger. En effet, la grippe, tout comme le coronavirus, est un virus pulmonaire aéroporté. "Il faut donc mettre un masque jetable, se laver les mains régulièrement à l’eau, au savon ou au gel hydroalcoolique, et ce, plusieurs fois par jour", recommande Thomas Kassab, pharmacien. "Il faut également tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, et non plus des mouchoirs en tissu." Pour rappel, ce sont des gestes de base qui permettent d’éviter de se faire contaminer et de contaminer autrui.

Repensez votre assiette

Pour vous rebooster et renforcer votre système immunitaire, l'alimentation joue un rôle majeur.Afin d’éviter les petits désagréments de l’hiver, évitez de sauter les repas. En effet, votre organisme aura besoin d’énergie pour affronter les premiers coups de froid. En sautant le déjeuner, vous affaiblirez votre corps et serez plus sensible face aux virus qui traînent. Votre organisme devra alors puiser dans ses réserves. Si toutefois, il vous arrive d’avoir envie de grignoter entre les heures de repas, privilégiez une collation équilibré comme un fruit.

Sources

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15259

https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Grippe

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/grippe-six-questions-sur-la-campagne-de-vaccination-qui-debute-mardi_5421106.html

Merci à Thomas Kassab, pharmacien

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.