Prévention de la grippe et homéopathie

L’homéopathie est une médecine douce qui dispose de nombreux traitements curatifs aussi bien que préventifs dans le cadre de la grippe. D’un point de vue préventif, on alternera la prise d’Influenzinum et de Sérum de Yersin en 9 CH (une dose par semaine dès le début de l’hiver). Il existe des complexes homéopathiques spécialement conçus pour lutter contre les symptômes de la grippe. Ces traitements sont efficaces, en particulier s’ils sont pris dès l’apparition des premiers symptômes.

Le traitement de la grippe en homéopathie

Des médicaments complémentaires peuvent être utilisés en fonction des symptômes. Ainsi, si la fièvre n’apparaît pas brutalement et qu’elle s’accompagne d’une importante soif et de douleurs au mouvement, on prendra Bryonia alba en 9 CH à raison de 4 granules toutes les deux heures jusqu’à l’amélioration des symptômes. En cas de courbatures, de douleurs au niveau des yeux et de nombreux éternuements, on optera pour Eupatorium perfoliatum en 9 CH (5 granules toutes les deux heures) et Kalium bichromicum pour le nez bouché. S’il y a de violents tremblements et des courbatures, on prendra Gelsemium sempervirens en 15 CH. Si le malade est agité, frissonnant et avec des courbatures soulagées au mouvement, on lui donnera Rhus toxicodendron en 9 CH. Quant à la fièvre, on peut la soulager avec Aconitum napellus si elle est liée à un coup de froid et avec peu de sueur, ou avec Belladonna si elle s’accompagne d’une grosse inflammation.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.