Grippe ou état grippal : comment distinguer leurs symptômes ?

Fièvre, maux de tête, courbatures, fatigue... Comment distinguer un état grippal anodin d'une forte grippe ? Des symptômes au temps d'incubation en passant par les virus en cause, Medisite fait le tour de la question.

Très fréquent en hiver, le syndrome grippal - parfois appelé "refroidissement" - est une affection pouvant être déclenchée par plusieurs virus respiratoires. "Environ 200 virus différents peuvent le causer", précise le Dr Kamilsa Bereksi, médecin généraliste à Paris, inscrite sur la plateforme Urgence Docteurs.

Il peut s'agir du virus influenza, à l'origine de la grippe en elle-même, mais aussi du rhinovirus (HRV), du virus respiratoire syncytial (VRS) ou encore du métapneumovirus (HMPV), nous indique l'Inserm. Autrement dit, des pathologies comme la rhinopharyngite ou la bronchiolite rentrent, elles aussi, dans ce qu'on appelle le syndrome grippal. "Un adulte peut avoir jusqu'à quatre syndromes grippaux par an", précise la doctoresse.

Grippe et syndrome grippal : des symptômes similaires

Si l'on parle d'état grippal, c'est en raison de la similitude des symptômes entre toutes ces affections virales : fièvre, courbatures, toux, mal de gorge, céphalée, fatigue, sensation de malaise, gêne respiratoire, écoulement nasal...

Il est cependant essentiel de pouvoir distinguer la grippe des autres troubles respiratoires, car elle peut être beaucoup plus grave, et sa prise en charge doit donc être adaptée.

Comment distinguer l'état grippal d'une vraie grippe ?

Différents facteurs permettent de distinguer une grippe d'un état grippal. Ce dernier, dans un premier temps, "est souvent moins virulent qu'une vraie grippe", indique le Dr Bereksi. Il dure en effet moins longtemps et survient de manière moins soudaine. Avec un peu de repos et un traitement médicamenteux adapté, les symptômes disparaissent au bout de cinq à sept jours.

Des chercheurs de l'Inserm se sont penchés un peu plus spécifiquement sur le sujet, en menant une étude sur près de 6 000 patients. Publiée en février 2019, celle-ci a mis en évidence quelques particularités de la grippe par rapport aux autres troubles respiratoires.

Les patients souffrent d'une vraie grippe dans seulement la moitié des cas

Les personnes étudiées s'étaient toutes rendues chez le médecin suite à l'apparition des symptômes suivants : fièvre soudaine de plus de 39° C, courbatures et signes respiratoires. L'analyse d'un prélèvement nasopharyngé a permis de détecter le virus influenza dans 48 % des échantillons.

D'après leurs observations, la fièvre, mais aussi la toux, la conjonctivite, les maux de tête et l'écoulement nasal semblent particulièrement bien caractériser la grippe. En revanche, la dyspnée serait plutôt un signe de bronchiolite. Les patients qui en souffrent se plaignent aussi de toux et d'écoulement nasal, mais pas de maux de tête. Le métapneumovirus est plutôt associé à la toux et à l’absence de maux de tête, tandis que le rhinovirus donne seulement lieu à un écoulement nasal.

Comment traiter le syndrome grippal ?

"Le traitement de l'était grippal est symptomatique", explique le Dr Bereksi. "L'examen clinique est très important, il faut bien questionner le patient". Paracétamol, ibuprofène, vasoconstricteurs, vitamines, sélénium, zinc... le médecin orientera sa prescription en fonction des symptômes du patient.

"La phytothérapie a également fait ses preuves contre les affections respiratoires", ajoute la spécialiste. L'ail ou le thym, par leurs vertus antiseptiques, ou l'églantier, riche en vitamines C, peuvent accélérer la guérison.

La grippe : une maladie à ne pas prendre à la légère

La grippe est une maladie virale extrêmement sérieuse qui ne doit pas être prise à la légère. Aujourd'hui encore, elle est responsable de nombreux décès. Elle se distingue notamment du simple état grippal par ses symptômes assez virulents et généralement très intenses. "Les patients font état d'une sensation de froid, de douleurs musculaires ou articulaires et d'une forte fièvre, souvent supérieure à 40° C", souligne le Dr Bereksi.

Les femmes enceintes et les personnes âgées doivent rester particulièrement vigilantes au moindre signe inquiétant. Il faut compter environ 2 semaines pour être totalement rétabli.

Urgences Docteurs, une nouvelle appli qui tombe à pic pour l'hiver

La plateforme Urgence Docteurs permet de réserver une consultation à domicile en quelques clics, depuis son ordinateur ou son smartphone. Celle-ci géolocalise les médecins disponibles dans un rayon de 2 km et avertit ces derniers. Ils peuvent alors intervenir chez les patients en moins d'une heure.

La plateforme permet aussi de réaliser des téléconsultations sept jours sur sept. Il s'agit de consultations en vidéo, réalisée grâce à votre webcam ou la caméra de votre téléphone. Ce type de consultation peut être remboursé depuis septembre 2018.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Kamilsa Bereksi, médecin généraliste à Paris et utilisatrice de la plateforme Urgence Docteurs

Syndrome grippal : quel est le responsable ?, Inserm, 19 mars 2019. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :