Chaque année en France plusieurs milliers de personnes décèdent à la suite d’une grippe. En 2017, 13 000 personnes en sont mortes. L’urgentiste Patrick Pelloux et président de l’association des médecins urgentistes qui s’exprimait sur le plateau de France Bleu, mardi 4 décembre 2018 craint qu’il n’y ait "une très forte épidémie" de grippe. Pourquoi ? "L 'indicateur c'est l'épidémie de bronchiolite qui a commencé, qui est sévère et à cause de laquelle beaucoup d’enfants sont conduits aux urgences", ajoute Patrick Pelloux. L'épidémie de bronchiolite sévère sévit fortement dans les Hauts-de-France, la Normandie et la Bretagne, selon les données de Santé Publique France.

"La prévention optimale reste la vaccination"

Pour la majorité des professionnels de la santé, nous explique l’urgentiste, "On pense à chaque fois quand la période bronchiolite est sévère que la grippe qui arrive trois semaines après sera souvent très sévère". La prévention optimale reste la vaccination. Malgré tout, selon les chiffres du Ministère de la santé, seule la moitié des personnes à risques et un quart des professionnels de santé se font vacciner. "Moi je travaille dans la médecine d'urgence et je vois des cas de grippe gravissimes. C'est dommage car si on est vacciné, on est sûr de ne pas avoir la grippe, c'est la prévention qui est la meilleure, la plus optimale", s’exclame Patrick Pelloux.

Les vaccins contre la grippe peuvent se faire directement chez votre médecin traitant. Dans les régions Hauts-de-France, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, à titre expérimental, les pharmaciens peuvent vous vacciner gratuitement.

Soigner la grippe

On a coutume de dire qu’une grippe traitée avec des médicaments dure 7 jours et qu’elle dure une semaine sans médicaments ! Les traitements permettent simplement de soulager les symptômes et les antibiotiques ne sont d’aucun intérêt dans cette infection virale. Il est préférable de se reposer en restant au lit, de boire beaucoup d’eau (ou des jus de fruits pressés et/ou du thé vert) pour éviter la déshydratation et de prendre des antalgiques conte les courbatures et les crampes musculaires.

L’homéopathie peut être intéressante en cas de grippe. Elle est extrêmement efficace si elle est utilisée dès l’apparition des premiers symptômes, notamment l’Oscillococcinum en dose. Vous pouvez aussi vous tourner vers des traitements naturels en utilisant des huiles essentielles (HE) telles que l’HE de Ravintsara, de Tea Tree ou d’Eucalyptus radié (2 gouttes sur un comprimé neutre trois fois par jour).

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Grippe : Patrick Pelloux craint "une très forte épidémie" cette année, France Bleu, 4 décembre 2018.

Vidéo : Grippe : l'épidémie de cette année inquiète les médecins

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.