Ces aliments qui favorisent les fuites urinaires !

Certifié par nos experts médicaux MedisiteVous ne savez plus comment éviter les fuites urinaires ? La réponse est peut-être dans votre assiette ! En étant riche en eau ou en irritant la vessie, certains aliments ont tendance à augmenter le volume des urines. Aperçu dans notre diaporama avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste et Raphaël Gruman, nutritionniste.

Les fuites urinaires (ou incontinence) se caractérisent par une perte accidentelle et involontaire d'urine par l'urètre, qui survient donc en dehors des mictions. Ce fléau ne touche pas loin de 3 millions de Français et devient plus fréquent après 60 ans. Les causes ? Elles sont multiples. Grossesse, accouchement, ménopause, surpoids, opérations de la prostate, cancer pelvien ou tout simplement l’âge peut vous rendre sujet aux fuites urinaires.

Près de 3 millions de Français souffrent d’incontinence urinaire et les deux tiers ont plus de 60 ans. La prévalence des troubles urinaire augmente en effet avec l'âge : environ 20 % des aînés de 80 ans et plus souffrent d'incontinence, contre 9 % au sein de la population générale. Contrairement aux idées reçues, ce désagrément peut aussi concerner les hommes.

Contre toute attente certains aliments peuvent aussi favoriser la survenue de fuites urinaires. Ceux qui s’avèrent particulièrement riches en eaux et considérés comme diurétiques auront tendance à augmenter le volume des urines. En outre, d’autres irritent la vessie.

Fuites urinaires : attention à certains fruits riches en eau

C’est notamment le cas de certains fruits très riches en eau qui sont dits diurétiques. "Ils sont déconseillés aux personnes qui ont des difficultés à se retenir", avertit Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur. En règle générale, tous les fruits et légumes riches en eau ou en antioxydant, les légumes à feuilles vertes et les grains entiers sont considérés comme des diurétiques.

Attention, la quantité de boissons ne doit toutefois pas être réduite. Pour éviter les fuites durant la nuit, consommez-les de préférence durant la première partie de la journée.

Adapter votre alimentation peut vous aider à réduire les fuites urinaires et les risques d’incontinence. On énumère les aliments à limiter, particulièrement avant de dormir, dans notre diaporama.

Fuites urinaires : êtes-vous à risque ?

L'incontinence urinaire peut-être favoriser par différents facteurs. L'incontinence urinaire est fréquente et s'aggrave au cours de la grossesse (entre le 1er et le 3ème trimestre), puis disparaît le plus souvent spontanément après l’accouchement. À la ménopause, la chute hormonale oestroprogestative peut aussi générer ce phénomène.

En outre, si vous êtes en surpoids ou victimes de constipation chronique vous serez aussi plus sujet aux fuites urinaires. Les personnes touchées par la toux chroniques sont également à risque. 

Enfin, des erreurs hygiéno-diététiques vont aussi amplifier les fuites. C'est le cas, si vous consommez de manière excessive des liquides, de la caféine ou encore de l'alcool. C'est ce que nous allons aborder dans notre diaporama.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Incontinence urinaire : mécanisme, fréquence et causes, Ameli.fr, 14 novembre 2019

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

La rédaction vous recommande sur Amazon :