Mélanome : comment se protéger du soleil ?

Publi-rédactionnel - Ce contenu est présenté par Bristol Myers Squibb
Après deux mois confinés, nous avons tous envie de profiter des doux rayons du soleil ! Pour autant, il faut savoir raison garder car les rayons ultraviolets (UV) favorisent les cancers de la peau et le mélanome en particulier.
Mélanome : comment se protéger du soleil ? Istock

En partenariat avec Bristol Myers Squibb.

Le soleil joue un rôle primordial dans notre vie et participe à notre bien-être physique et psychologique. Il fait du bien au moral et favorise la synthèse de la vitamine D. Mais une dizaine de minutes d’exposition quotidienne suffisent pour profiter de ses bienfaits.

Au-delà, ses rayons peuvent provoquer de graves lésions des yeux, un vieillissement cutané prématuré et des cancers de la peau.

L’exposition aux rayonnements ultraviolets est le principal facteur de développement des cancers de la peau. Selon le centre International de recherche sur le Cancer (CIRC), 70 % des mélanomes sont provoqués par une exposition trop importante au soleil, en particulier chez les personnes ayant une peau claire.

Mélanome : se protéger du soleil en restant à l’ombre

La protection face à l’exposition aux uvs est un moyen de prévenir l’apparition de mélanomes.

Voici les bons réflexes à adopter toute l’année pour se protéger du soleil :

Évitez surtout de vous exposer entre 12 h et 16 h car l’intensité des rayons est alors maximale.

Choisissez des endroits à l’ombre pour pratiquer des activités extérieures. Réduisez aussi la durée d'exposition au soleil et méfiez-vous du vent, de la présence de nuages ou de l’altitude qui peuvent donner l’impression que le soleil est moins dangereux.

Portez de préférence des tee-shirts sombres, mais aussi des chapeaux à larges bords qui bloquent 70 % des UV et qui protègent la tête, et la nuque. Si vous travaillez à l’extérieur, couvrez-vous la peau au maximum et hydratez-vous régulièrement.

Enfin, n’oubliez pas de vous protéger si vous prenez un verre à la terrasse d’un café ou si vous lisez sur votre balcon car 15 minutes suffisent à attraper un coup de soleil.

Quelle crème solaire efficace contre le mélanome ?

Utilisez également des crèmes solaires adaptées à votre phototype et donc à la couleur de votre peau. Toujours suivi d’un chiffre, le facteur de protection solaire (ou SFP pour Sun Protection Factor) révèle le degré de protection qu’offre une crème solaire. Il indique la période durant laquelle la peau est protégée des rayons du soleil avant l'apparition d’un coup de soleil.

Sachez qu’il existe quatre niveaux de protection solaire :

  • Une faible protection correspond à des indices de protection solaire de 6 et de 10 et une protection moyenne à des indices de 15, 20 et 25.
  • Une haute protection est assurée par des indices 30 ou 50
  • Et une très haute protection par des indices 50+.

Il faut savoir que l'appellation "écran total" n'est plus autorisée en France, car aucune crème ne protège complètement des risques liés à l’exposition au soleil ! Quelle que soit la couleur de votre peau, choisissez plutôt une crème SPF 50. Pour les enfants, choisissez des crèmes SPF 50 et faites-leur porter un tee-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil aux normes CE. Enfin, appliquez la crème solaire toutes les deux heures, après chaque baignade et sur tout le corps, mains y compris ! Elles sont particulièrement exposées, mais sont d’autant plus oubliées qu’elles sont lavées fréquemment…

#NoMélanome : une campagne pour promouvoir l’autosurveillance

Acteur engagé dans la lutte contre les cancers, Bristol Myers Squibb lance la campagne digitale #NoMélanome cet été afin de sensibiliser les Français à l’importance de se protéger du soleil. Elle met en scène des « addicts » du selfie pour surfer sur une tendance actuelle et inciter chacun à surveiller sa peau et ses grains de beauté.

À la fois pédagogique, pratique et dans l’air du temps, cette campagne propose des outils de sensibilisation impactants et ludiques, (fiches mémos, outils éducatifs pour les enfants). Relayée sur les réseaux sociaux, elle permettra d’informer le plus grand nombre.

Adeptes du selfie, votre peau vous dira merci !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer
Source(s):

IARC, Attribuable causes of cancer in France in the year 2000 - 2007