Se mettre des esquimaux dans le vagin : une tendance dangereuse

Pour contrer les fortes chaleurs, des femmes se mettent des esquimaux dans le vagin en espérant se rafraîchir. Des médecins alertent contre cette dangereuse pratique.

Alors que les températures remontent, une tendance dangereuse voit le jour chez la gent féminine. Cette (mauvaise) idée, tout droit venue d’Internet, consiste à insérer un esquimau glacé dans son vagin pour se rafraîchir. Mais d’après les médecins, cela pourrait s’avérer plus néfaste que bénéfique…

Mettre de la glace dans son vagin peut provoquer de graves lésions

Interviewée par nos confrères britanniques de Metro, le Dr Sarah Welsh, co-fondatrice de la marque de préservatifs HANX, déconseille vivement cette pratique. “Le vagin est constitué d’une peau très délicate et sensible. Ainsi, des objets qui semblent sans danger pour d’autres parties du corps, peuvent provoquer des infections, des irritations et autres dommages s’ils entrent en contact avec le vagin”.

“Il y a beaucoup de choses qui ne devraient jamais s’approcher du vagin, et les bâtonnets glacés en font partie”, ajoute l’experte. Outre le risque que l’esquimau se casse à l’intérieur de vos parties intimes, il pourrait aussi perturber le PH naturel de cette zone en y introduisant des bactéries. Autre danger : “la glace peut coller à la peau délicate du vagin et causer de vrais traumatismes”.

Pour se rafraîchir, l’idéal est de prendre une douche fraîche et de boire beaucoup d’eau

Des propos approuvés par le Dr Shree Datta, consultante en gynécologie de MyHealthcare Clinic, interrogée par le journal Mirror. Cette dernière livre également quelques astuces, afin de se rafraîchir sans danger.

“Mon conseil serait d’éviter tout corps étranger dans le vagin, en raison du risque d’infection. Je suggérerais d’utiliser des sous-vêtements souples en coton, et d’éviter les vêtements trop serrés, afin de prévenir toute irritation et le développement de dermatite”.

Par forte chaleur, “une douche fraîche - mais pas une douche interne ! - et une bonne hydratation suffisent”. Pour ce faire, l’idéal est de boire de l’eau régulièrement, à température ambiante. On peut aussi garder sa maison au frais en laissant les volets fermés pendant la journée.

Les autres aliments sont aussi à proscrire, dans le vagin

Récemment, le Dr Datta avait aussi alerté contre le fait de mettre du chocolat fondu dans son sexe,”en raison des risques d’irritations et d’infections”. Cette pratique serait propice au développement de bactéries. “Même si vous mettez du chocolat stérile dans un vagin stérile avec des doigts stériles et que vous pratiquez un sexe oral stérile, les bactéries trouveront ce chocolat et s'y développeront", soulignait-elle.

“Et comme aucun des éléments susmentionnés n'est stérile, comme vous pouvez l'imaginer : pas de fraises, pas de chocolat et, surtout, pas de fraises au chocolat (dans votre vagin). Ça n'en vaut pas la peine".

Elle rassurait toutefois les couples qui aiment jouer avec cet aliment pendant leurs préliminaires. “Le chocolat n’est pas dangereux s’il est utilisé sur les parties externes du corps et s’il n’est pas trop chaud”. En revanche, “il est important de bien le laver après, pour minimiser les risques de développer une infection ou une irritation par la suite”.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.