Herpès génital chez la femme : les causes

Publié le 26 Août 2018 par La Rédaction Médisite
L’herpès génital touche plus de 2 millions de personnes en France. Cette maladie, d’origine virale, est particulièrement contagieuse lors des rapports sexuels. Qu’est-ce qu’un herpès génital chez la femme ? Comment se manifeste-t-il ? Quelles en sont les causes ?
Publicité

© Istock

L’herpès génital de la femme : les causes

L’herpès génital de la femme est une maladie virale, sexuellement transmissible et très contagieuse. Elle est due le plus souvent à la contraction du virus Herpès Simplex de type 2, mais peut aussi être provoquée par le virus Herpès Simplex de type 1 qui correspond à l’herpès buccal. Une à trois semaines après la contamination par rapport sexuel, l’infection se manifeste par une éruption cutanée provoquant démangeaisons et brûlures au niveau de la vulve, de l’entrée du vagin et/ou de l’anus. On note ensuite l’apparition de vésicules douloureuses et gorgées d’un liquide transparent. Ces manifestations durent une dizaine de jours, tandis que la femme reste contagieuse deux semaines.

Publicité
Publicité

Il est à noter qu’il existe aussi des formes d’herpès génital asymptomatiques, c’est-à-dire qui ne présentent aucun signe extérieur de sorte que la personne infectée ne s’en rend pas compte et ignore qu’elle peut de surcroît infecter son partenaire.

Traitement de l’herpès génital

La solution la plus simple consiste à prévenir l’herpès génital en se protégeant lors des rapports sexuels et en les évitant pendant la période où le partenaire a une poussée d’herpès. En cas d’herpès génital, il faut savoir qu’on ne peut pas éradiquer le virus, seulement traiter les symptômes. Le virus va en effet rester à l’état de sommeil dans les ganglions lymphatiques et se réactiver à la faveur d’une période de fatigue, de stress, d’état grippal.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X