Les meilleurs remèdes naturels pour soigner la gastro-entérite

Certifié par nos experts médicaux MedisiteMaux de ventre, diarrhée, vomissements... Vous pouvez calmer les symptômes de la gastro-entérite en choisissant quelques bons traitements naturels. Voici les plus efficaces que vous pouvez avoir à portée de main, pour passer mieux et plus vite cet épisode fatigant !
Sommaire

Ménager son microbiote pour guérir plus vite !

Ménager son microbiote pour guérir plus vite !

Des probiotiques pour restaurer la flore intestinale

Pour restaurer la flore intestinale mise à mal en cas de gastro-entérite, l'herboriste Michel Pierre conseille dans son livre Les remèdes de A à Z, de prendre des probiotiques.

En outre, certaines études démontrent que ces derniers permettent de traiter les diarrhées d’origine infectieuse (1), la gastro-entérite virale chez l’enfant (2) grâce à la bactérie Lactobacillus (3) et de prévenir la diarrhée du voyageur (ou tourista) chez l’adulte (4).

En pratique : vous pouvez opter pour des bactéries du genre lactobacillus ou des levures (Saccharomyces boulardii). Respectez la posologie. Le traitement peut être pris en traitement ou en cure préventive.

Des aliments fermentés pour protéger son microbiote

Pour celles et ceux qui préfèrent les produits naturels aux pilules miracles : il y a les aliments fermentés ! Yaourt, kéfir, choucroute, kombucha, pickles, pain au levain, miso… Ces aliments sont une arme pour protéger la flore intestinale et prévenir les infections intestinales.

En cas de gastro-entérite, le yaourt peut être indiqué s’il est toléré par le malade. La fermentation réduit la quantité de lactose, ce qui le rend plus digeste (6). Sa richesse en bactérie aide à reconstruire la flore intestinale (7) : il y aurait en moyenne 1,25 milliard de bactéries dans un pot de yaourt de 125 g.

Autre avantage : le yaourt contient beaucoup d’eau, ce qui aide à la réhydratation.

En pratique :

  • En cure préventive : consommer chaque jour au moins 5 aliments fermentés pendant 30 jours.
  • Pendant et/ou après un épisode de gastro-entérite : effectuer une cure de yaourts ou de kéfir pendant 10 jours en consommant 375 grammes par jour (soit l’équivalent de 3 yaourts).

Le Miel de Manuka : un pré-biotique naturel

S’il se vend à prix d’or en magasin bio, c’est que le Miel de Manuka n’a rien à envier aux autres produits de la ruche ! Des travaux démontrent ses puissantes propriétés antimicrobiennes (12) qui aideront votre organisme à éliminer le virus ou la bactérie en cause.

Par ailleurs le miel (comme les autres produits de la ruche) booste l’immunité. Il est aussi un pré-biotique, de par sa teneur en fructo-oligosaccharides : il est ainsi capable de stimuler la croissance des bactéries de notre flore intestinale.

En pratique : une à deux c. à café de Miel de Manuka par jour à diluer dans une infusion ou un yaourt.

Un jeûne pour régénérer

Une gastro-entérite vient de vous frapper et impossible d’avaler quoi que ce soit ? Alors ne vous forcez pas ! Un petit jeûne de 6 à 8 h peut aider à purger votre système digestif. Il lui évite un travail supplémentaire alors qu’il est déjà surmené à éliminer les agents pathogènes. En outre, certaines études démontrent que le jeûne a des effets bénéfiques sur l’inflammation des intestins (8) et des effets immunomodulateurs (9). En outre, une toute récente étude vient de démontrer que le jeûne intermittent permettait au microbiote intestinal de se régénérer (15).

En pratique : si l’appétit est absent, faire un jeûne de 8 h. Boire une eau sucrée en cas de baisse de tonus. Lorsque l’appétit revient réintégrer des aliments pauvres en fibres et riches en sucre et en sel progressivement. En revanche, penser à s’hydrater constamment.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

- Les remèdes de A à Z, Michel Pierre, Editions du Chêne, 14 janvier 2015.

- La pharmacie familiale au naturel, Christine Cieur-Tranquard, Edisud, 2009.

- Soigner les petits maux de l'hiver par les plantes, Dr Jacques Labescat, Rustica Editions, 2006.

- 100 réflexes homépathie, Dr Albert-Claude Quemoun, Leduc.S Editions, 2007.

- Guide de poche d'aromathérapie, Danièle Festy, Leduc.S Editions, 2007.

- Mes 15 huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc.S Editions, 2006.

(1)  Probiotiques pour le traitement de la diarrhée infectieuse, Allen SJ and al., 2004.

(2)  Les probiotiques dans le traitement et la prévention de la diarrhée infectieuse aiguë chez les nourrissons et les enfants : une revue systématique des essais publiés randomisés, en double aveugle, contrôlés contre placebo, Szajewska H, 2001.

(3)   Thérapie Lactobacillus pour la diarrhée infectieuse aiguë chez les enfants: une méta-analyse, Van Niel CW  and al., 2002.

(4)  Méta-analyse des probiotiques pour la prévention de la diarrhée du voyageur, Mc Farland LV and al., 2007.

(5)  Fermentation alimentaire, Netsanet Shiferaw Terefe., 2016.

(6)  Fermentation, aliments fermentés et intolérance au lactose, Salomon NW and al., 2007

(7)   la réglementation française fixe la quantité minimum à 10 millions de bactéries par gramme dans le yaourt (décret n°88-1203, 30/12/98, art. 2 et suivants).