Diarrhée sanglante : est-ce une grippe intestinale ?

Ecouter l'article :

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa "grippe intestinale", ou gastro-entérite virale, provoque des diarrhées abondantes. Parfois, des filets de sang peuvent être présents dans les selles. Ces saignements peuvent être dus à une érosion de la muqueuse intestinale ou anale, ou à d'autres causes.

La diarrhée sanglante n'est généralement pas à prendre à la légère. Si elle peut être la simple conséquence d'une gastro-entérite virale (également appelée "grippe intestinale"), elle peut aussi révéler une infection plus grave.

Quelles sont les principales causes des diarrhées sanglantes ?

Les diarrhées sanglantes peuvent avoir plusieurs causes. Dans le cas d'une gastro-entérite, accompagnée de diarrhées très abondantes, du sang peut apparaître en raison de l'érosion de la muqueuse anale par les selles trop nombreuses. Les saignements témoignent donc d'une forte irritation de la muqueuse. En outre, une diarrhée prolongée favorise également l'apparition d'hémorroïdes, qui peuvent conduire à la présence de sang dans les selles.

D'autres pathologies peuvent provoquer des saignements dans les selles, comme les colites infectieuses. Les maladies inflammatoires digestives sont aussi très fréquemment à l'origine de diarrhées sanglantes, comme la maladie de Crohn, qui touche l'intestin grêle, ou la recto-colite hémorragique qui atteint le côlon et le rectum.

"Certaines infections bactériennes peuvent provoquer des saignements par érosion de la muqueuse digestive", ajoute le Dr Della Valle, médecin généraliste. Enfin, les tumeurs coliques peuvent provoquer des saignements dans les selles, qui peuvent parfois être diarrhéiques.

Comment reconnaître une grippe intestinale ?

La gastro-entérite virale se caractérise par une diarrhée aiguë soudaine, des nausées et vomissements, des crampes abdominales, des ballonnements ou encore des vertiges. En cas de doute, ou si les symptômes persistent ou s'intensifient, consultez votre médecin généraliste qui pourra confirmer (ou infirmer) le diagnostic de gastro-entérite.

La présence de sang dans les selles (rectorragies) peut être constatée en cas de gastro-entérite, mais elle n'est pas systématique. Plus encore, ce dernier symptôme peut révéler une autre maladie, en particulier s'il est couplé à une fièvre. C'est pourquoi en cas de diarrhée sanglante, il faut systématiquement consulter un médecin.

Photo : Différents virus de la gastro-entérite ; A = rotavirus ; B = adenovirus ; C = Norovirus, D = Astrovirus

Photo : Différents virus de la gastro-entérite ; A = rotavirus ; B = adenovirus ; C = Norovirus, D = Astrovirus© Creative Commons

© CC - Auteur : en:User:Graham Beards at en.wikipedia - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.fr

Saignements dus à une grippe intestinale : quels sont les traitements ?

Si la diarrhée sanglante est due à une simple grippe intestinale, la guérison spontanée stoppera les saignements. Celle-ci survient généralement dans les trois jours qui suivent le début des symptômes. Ce type de gastro-entérite étant viral, la prise d'antibiotiques s'avère inutile. En revanche, un traitement symptomatique est possible.

  • Les médicaments antiémétiques agissent contre les vomissements et les nausées.
  • Les antidiarrhéiques luttent contre la diarrhée et la déshydratation qu'elle provoque. En outre, moins la diarrhée dure, moins le risque de saignements est important.
  • Les antispasmodiques calment les douleurs intestinales.
  • Les probiotiques, en cure de deux semaines, restaurent la flore intestinale.

En parallèle, il est important de boire de l'eau régulièrement, en petite quantité, ainsi que des bouillons et des potages, afin d'éviter la déshydratation.

L'ajout du Dr Della Valle, médecin généraliste :

"Les saignements anaux, en cas de gastro-entérite virale peuvent aussi être liés à une fissure anale, qu’il convient de traiter avec une pommade cicatrisante. D’autre part, si la crise hémorroïdaire persiste, un traitement par phlébotoniques peut être utile, ainsi qu’une pommade antalgique".

Diarrhée sanglante persistante : quels examens et analyses pratiquer ?

En cas de colite infectieuse, un bilan sanguin et un traitement antibiotique s'imposent. Si les diarrhées sanglantes persistent, l'avis d'un gastro-entérologue est nécessaire pour pratiquer une coloscopie qui recherchera une atteinte colique. Enfin, une biopsie de l'intestin grêle éliminera une maladie de Crohn. La recherche d'une maladie cœliaque (intolérance au gluten) est également nécessaire.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Les symptômes, les causes et l'évolution de la gastro-entérite, Ameli.fr, 14 novembre 2019. 

Merci au Dr Della Valle pour sa relecture attentive.