La cicatrisation du tatouage : une étape cruciale

Pour garantir au tatouage sa longévité, il faut veiller à ce que la cicatrisation se déroule bien. En effet, l’encre insérée sous le derme supérieur avec une aiguille entraîne une inflammation de la peau et donc une nécessaire cicatrisation ensuite. Quelle définition donne-t-on de la cicatrisation ? C’est la phase au cours de laquelle des cellules saines vont se substituer aux cellules abîmées et que la peau va se régénérer. Les 6 premières heures suivant le tatouage, il faut garder le pansement posé par le tatoueur pour éviter les poussières. Ensuite, 2 à 3 fois par jour, il faut laver le tatouage à l’eau tiède avec un savon antibactérien pour éliminer les restes d’encre, de sang, et sécher avec une compresse de gaze. Puis appliquer une crème cicatrisante et hydratante, afin d’éviter que la peau ne se dessèche.

Le temps de cicatrisation d’un tatouage

Le temps de cicatrisation d’un tatouage dépend de la taille du tatouage, de l’endroit du corps où il se situe, mais aussi de l’hygiène de vie de la personne. En effet, le sport, l’exposition au soleil, la sueur, le manque d’hydratation de la peau peuvent ralentir la cicatrisation. Pour un tatouage de petite taille, il faut compter 8 jours de cicatrisation, contre 2 à 3 semaines pour un tatouage moyen ou grand. Enfin, les médecines douces peuvent aider à accélérer la cicatrisation, notamment avec le recours à l’huile de coco ou à l'huile d'argan.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.