Cicatrisation d'une plaie profonde : 3 façons de l'accélérer

Publié le 07 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
La lame d’un couteau qui dérape, une chute, un accident peuvent causer une plaie profonde, c’est-à-dire une plaie ouverte. Après avoir soigneusement désinfecté la plaie, il est possible, grâce aux médecines douces, d’accélérer la cicatrisation. Medisite fait le point sur les cicatrisants naturels.
Publicité

6755243-inline-500x333.jpg© Istock

Le miel, un cicatrisant naturel pour plaie profonde

Le miel n’est pas seulement bon sur le plan culinaire, mais aussi fort utile dans le domaine de la santé. Il est en effet antiseptique, antibactérien et cicatrisant, tout particulièrement le miel de thym ou de romarin. On utilisera le miel sur la plaie désinfectée, en appliquant une couche qui remplit le lit de la plaie si elle est profonde. Puis on recouvre l’ensemble d’un pansement de gaze.

Publicité
Publicité

La sève de l’aloe vera pour accélérer la cicatrisation

L’aloe vera est une plante grasse qui pousse dans les régions chaudes du globe. C’est son gel qui est intéressant pour la cicatrisation. En effet, il est anti-inflammatoire, stimule la production de collagène et la régénérescence cellulaire. Il permet donc une cicatrisation plus rapide. Il doit être appliqué directement sur la plaie après son nettoyage, à raison de 2 à 3 fois par jour.

L’huile essentielle de lavande et de millepertuis, un accélérateur de cicatrisation

On commence par nettoyer la plaie. Puis l’action combinée de l’huile essentielle de lavande et de l’huile essentielle de millepertuis, à raison d’une goutte de chaque huile essentielle sur la plaie, va accélérer la cicatrisation en stimulant la régénération des cellules. Attention cependant, car les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux enfants de moins de 7 ans.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X