Comme pour la hanche, l’usure concernant la prothèse n’est pas démontrée lors de l’activité sportive.

Les conseils prodigués sont identiques ; le sport est autorisé, et recommandé pour l’entretien musculaire et articulaire.

Cependant la prothèse n’autorise pas tous les mouvements : en effet, dans la majorité des cas, on ne peut après prothèse plier le genou au delà de 120°, c’est à dire 30° plus loin que l’angle droit. Cela permet de faire du jogging, du vélo, de la natation, mais pas de s’accroupir. Il n’y a donc pas de sport impossible à pratiquer, mais des pratiques impossibles (accroupissement).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.