Sommaire

Vous vous sentez fatigué(e) ? Il vous manque peut-être quelque chose. Et ce quelque chose… pourrait s’appeler oligo-élément ! Oui, parce que la fatigue est l’un des signes démontrant une carence en oligo-élément.

Nutriment minéral essentiel à l’organisme, l’oligo-élément s’ingère toutefois en petites quantités, sous peine de devenir toxique dans le cas contraire. Aussi, pour profiter des bienfaits des oligo-éléments dans leur ensemble, il est nécessaire de cibler les plus adaptés à vos besoins, tout en ingérant des portions raisonnables.

Oligo-éléments : remèdes anti coup de barre

Arsenic, molybdène, nickel, fer, fluor… Pour savoir ce qu’il vous faut, le docteur Daniel Scimeca, auteur du livre « Plus jamais fatigué » publié aux éditions Alpen, rappelle les différents profils de fatigue qui ont été dressés au fil du temps, adaptant ainsi les besoins en fonction des manifestations de l’organisme. « C’est le Dr Ménétrier qui a le premier bien étudié l’action des oligo-éléments à doses infinitésimales. Il y a plusieurs profils pour ces oligo-éléments et chacun d’entre eux correspond à un profil de ‘fatigué’ », explique le spécialiste.

Découvrez votre profil de "fatigué" et vous saurez quels nutriments prendre pour retrouver l’énergie qu’il vous manque : « Vous pourrez ainsi faire une cure, à chaque changement de saison durant une quinzaine de jours, à raison d’un comprimé sublingual (ou une ampoule) de cet oligo-élément tous les jours (plutôt le matin) », conseille le docteur Daniel Scimeca.

Où trouve-t-on les oligo-éléments ?

Les oligo-éléments sont partout, toujours dans les assiettes ! Par exemple, les huîtres, crabes, céréales complètes, poissons, volailles, moules, légumes secs et le cacao sont des aliments riches en zinc.Le cuivre, de son côté, se retrouve plutôt du côté des légumes verts, du soja, du thé, du brocoli, du foie, des fruits de mer mais aussi dans les poissons et volailles.

Le fer se consomme en quantité nécessaire dans le boudin noir, les amandes, les betteraves, les jaunes d’oeuf et les coquillages, poissons et volailles, notamment. Le magnésium, s’il se retrouve dans les fruits secs, oléagineux, fruits de mer, épices et céréales complètes, se consomme également sous format liquide, à travers les certaines eaux minérales.

Les différents profils « spécial manganèse »

Les oligo-éléments garantissent à l’organisme un effet protecteur face aux attaques de virus et aux méfaits du stress et de la fatigue.

  • Le profil « manganèse » pour la combinaison « fatigue et allergies »

Vous vous sentez fatigué(e), surtout le matin et votre fatigue s’accompagne de maux de tête. Votre état s’améliore au fil des efforts et le soir, la fatigue s’en voit nettement diminuée. Vous avez même du mal à vous endormir. Vous faites partie d’une catégorie de personnes émotives, avec une mémoire qui fait parfois défaut. Cette même catégorie de personne est plus sujette à l’eczéma, aux crises d’urticaire, à l’asthme ou au rhume des foins.

Vous vous reconnaissez dans ce profil ? L’oligo-élément manganèse est adapté à votre besoin.

  • Le profil « manganèse-cuivre » pour le duo « fatigue et déficit immunitaire »

Vous ressentez que votre fatigue grandit durant la journée et se réduit lorsque vous êtes au repos. Vous êtes sujet(te) aux infections respiratoires et vos défenses immunitaires s’avèrent plus faibles.

Le duo de nutriments manganèse-cuivre est fait pour vous !

  • Le profil « manganèse-cobalt » pour la combinaison « déséquilibre nerveux et circulatoire »

Ici, on parle d’une fatigue qui n’arrive pas seule : elle vient avec de la tristesse et des insomnies, accompagnées toutes deux d’une vive anxiété au sujet de sa santé. Vous avez tendance à développer des spasmes et des varices et à subir des crises de spasmophilie. Vous avez des migraines. Ce profil correspond bien souvent à des personnes ayant passé la cinquantaine.

Une petite cure de manganèse et de cobalt ?

Fatigue et oligo-éléments : les deux autres profils listés

  • Le profil « cuivre-or-argent » pour le terrain à tendance « baisse d’élan vital »

Il est question d’une très grande et profonde fatigue, s’accompagnant d’un net épuisement. Les « coups de barre » se font souvent ressentir vers les coups de 11 heures et/ou 17 heures. Ces profils sont souvent sujets aux infections, en raison de la faiblesse de leurs défenses. La réaction psychique n’est pas en grande forme non plus et provoque donc la tristesse et l’apathie.

Il semblerait qu’une cure de cuivre, d’or et d’argent s’impose pour vous.

  • Le profil « zinc-nickel-cobalt » pour le « dérèglement glandulaire »

Votre fatigue est directement liée à votre prise de poids et imputable également à vos mauvaises habitudes alimentaires, particulièrement en ce qui concerne le sucre. Vous êtes déréglé(e), vos horaires de vie ne correspondent plus à votre horloge biologique et votre corps vous le fait ressentir, en particulier sur le sujet du sommeil.

Une cure de zinc, combinée aux nickel et cobalt, serait idéale pour vous !

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.alpen.mc/forme-et-bien-etre/347-plus-jamais-fatigue-9782359344370.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.