Voici pourquoi vous devriez toujours boire votre café après le petit dej’, et non avant

Si boire un café est votre premier geste de la journée, mauvaise idée ! Selon une nouvelle étude de l’université de Bath, cette habitude nuirait au contrôle de votre taux de glycémie.
Voici pourquoi vous devriez toujours boire votre café après le petit dej’, et non avantAdobe Stock

Après une mauvaise nuit, ne vous précipitez pas immédiatement sur votre cafetière. Boire une café le ventre vide aurait un effet négatif sur le contrôle de la glycémie, et augmenterait ainsi les risques de diabète.

Café et nuit agitée : quels effets sur le contrôle de la glycémie ?

Des chercheurs du Center for Nutrition, Exercise & Metabolism de l'Université de Bath (Royaume-Uni) ont examiné l'effet d’un sommeil agité et du café matinal sur différents marqueurs métaboliques. Ils ont pour cela demandé à 29 hommes et femmes en bonne santé de subir trois expériences différentes pendant la nuit dans un ordre aléatoire.

Dans un cas, les participants avaient une nuit normale puis devaient consommer une boisson sucrée au réveil le matin.

À un autre moment, ils étaient soumis à une nuit fragmentée. Ils étaient réveillés toutes les heures pendant cinq minutes puis, au réveil, ont reçu une boisson sucrée.

Ensuite, les participants vivaient les mêmes perturbations de sommeil, mais cette fois, ils ont d'abord reçu un café noir fort 30 minutes avant de consommer la boisson sucrée.

À chacun de ces tests, des échantillons de sang ont été prélevés et analysés


Café le matin : il perturbe le taux de glycémie

Les chercheurs ont découvert qu’une mauvaise nuit a un impact limité sur le taux de glycémie ou le taux d’insuline au petit déjeuner.

“Des recherches antérieures suggèrent que la perte de nombreuses heures de sommeil sur une et/ou plusieurs nuits pouvait avoir des effets métaboliques négatifs, il est donc rassurant d'apprendre qu'une seule nuit de sommeil fragmenté (par exemple en raison d'insomnie, de perturbations sonores ou des pleurs d’un nouveau bébé) n’ont pas le même effet”, explique l’article paru dans la revue British Journal of Nutrition.

En revanche, si le petit noir du matin réveille, il a un effet négatif sur le contrôle de la glycémie, selon les scientifiques. S’il est bu avant le petit-déjeuner, il augmente la réponse glycémique au premier repas de la journée d'environ 50%.

Ainsi l’astuce de se tourner vers le "caoua" après une mauvaise nuit de sommeil pourrait limiter la capacité de votre corps à tolérer le sucre au cours du petit-déjeuner. Or le contrôle de la glycémie joue un rôle important dans la réduction des risques d'affections telles que le diabète et les maladies cardiaques.

Au terme de leurs travaux, les chercheurs recommandent ainsi de boire son café après le petit-déjeuner, et non avant !

Le professeur James Betts, codirecteur du Center for Nutrition, Exercise & Metabolism de l'Université de Bath, explique : "nous savons que près de la moitié d'entre nous se réveilleront le matin et - avant de faire quoi que ce soit - boiront un café. Intuitivement, plus nous nous sentons fatigués, plus le café est fort. Cette étude est importante et a des implications de grande portée sur la santé, car jusqu'à présent, nous avons des connaissances limitées sur ce que cela fait à notre corps, en particulier pour notre métabolisme et notre contrôle de glycémie".

Il ajoute "en termes simples, notre contrôle de la glycémie est altéré lorsque la première chose avec laquelle notre corps entre en contact est le café, en particulier après une nuit agitée. Nous pourrions améliorer cela en mangeant d'abord, puis en buvant du café plus tard, si nous en ressentons encore le besoin. Le savoir peut avoir d’importants avantages pour notre santé".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Diabète, Café fatigue