Dépression, stress : être narcissique réduit vos risques !

Oui, être narcissique pourrait être bénéfique pour votre santé ! C’est en tout cas ce qu’affirme une étude britannique qui prône ce trait de caractère pour lutter contre le stress et la dépression.

Être narcissique diminue le taux de dépression

Bien que le narcissisme est depuis toujours perçu comme un trait de personnalité négatif, le Dr Kostas Papageorgiou, directeur du laboratoire InteRRaCt de l'école de psychologie de Queen's, a révélé que celui-ci pouvait engendrer de nombreux avantages.

Les personnes qui auraient un niveau d’estime d’eux-mêmes assez élevé, se sentiraient en effet moins stressées et moins enclins à la dépression, selon l'étude menée par l'Université Queen's de Belfast.

D’après le Dr Papageorgiou "le narcissisme fait partie du “tétrade noire de la personnalité” qui inclut également le machiavélisme, la psychopathie et le sadisme.

Or, ce trait de caractère détient deux variables : le narcissisme "vulnérable", axé plus sur la défensive, et le narcissisme "grandiose", qui a généralement un penchant excessif pour le pouvoir.

Les individus concernés adoptent une vision irréaliste d’eux-mêmes, ils sont très confiants, font preuve de peu d’empathie pour les autres et ressentent peu de honte ou de culpabilité.

Mais pour les chercheurs, une question se devait d’être posée. Pourquoi, alors que le narcissisme est toxique, ce trait de caractère est-il en constante augmentation dans les sociétés modernes ?

Dans cette étude, ils ont essayé de répondre à cette interrogation en menant trois études indépendantes portant chacune sur plus de 700 adultes. Toutes, soulignaient certains aspects positifs du narcissisme, tels que la résilience face aux symptômes de la psychopathologie.

Après analysé les patients, les chercheurs en ont conclu que le narcissisme de type “grandiose” peut augmenter la force mentale et lutter contre les symptômes de la dépression.

Il a également été constaté que les personnes ayant un score élevé de narcissisme grandiose ressentaient moins de stress.

Cette étude prouve donc l’impact de notre personnalité sur la santé.

"Ce travail promeut la diversité des personnes et des idées. Les traits sombres, tels que le narcissisme, ne doivent plus être vus comme bons ou mauvais, mais comme des produits de l'évolution et des expressions de la nature humaine qui peuvent être bénéfiques ou néfastes, en fonction du contexte”, déclare le Dr Papageorgiou,

Selon lui, cette avancée peut même aider à réduire la marginalisation des individus dont les traits sombres sont supérieurs à la moyenne.

Dépression nerveuse : comment la reconnaître ?

La dépression peut s’exprimer physiquement, surtout lorsqu’elle est ignorée.

Elle peut alors se manifester sous la forme d’une fatigue importante, d’un manque d’énergie, de maux divers (dos, ventre, tête…), de problèmes de sommeil (insomnie, hypersomnie) ainsi que de désordres alimentaires (perte d’appétit avec amaigrissement ou, au contraire, un plus grand appétit provoquant une prise de poids).

La libido peut également diminuer, voire disparaître. Enfin, se concentrer devient difficile et les pertes de mémoire sont plus fréquentes.

Des signes durables

Être triste ou abattu, peut arriver à tout le monde. Mais quand cet état dure, on parle d’une réelle dépression, et non d’un coup de blues passager. La présence de plusieurs signes, sur une période durable (au moins deux semaines) et de manière constante peuvent permettre de reconnaître une dépression nerveuse.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.