Abcès dentaire : peut-on le percer soi-même ?

L'abcès dentaire est l'un des problèmes de santé des dents les plus fréquents et les plus douloureux. Une consultation urgente chez le dentiste est nécessaire et il est vivement déconseillé d'y toucher et de tenter de le percer, en raison du risque de diffusion de l'infection.

Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de l'abcès dentaire ?

L'abcès dentaire provoque un gonflement au niveau de la gencive, mais également au niveau de la joue du même côté, gênant l'ouverture de la bouche et la mastication. La douleur est intense, pulsatile et constitue la classique rage de dents. À l'examen de la cavité buccale, la gencive est gonflée, et porteuse d'une boule blanchâtre constituant l'abcès dentaire. La pression exercée dans l'abcès est à l'origine de la douleur. De la fièvre et de la fatigue peuvent accompagner ces symptômes. Un mauvais état dentaire est souvent à l'origine de l'infection dentaire.

Publicité
Publicité

Comment soigner un abcès dentaire ?

Il est fortement déconseillé de percer soi-même un abcès dentaire, car, même si ce geste soulage la douleur, le risque de surinfection plus étendue est très important. Les conditions d'hygiène ne sont, dans un tel cas, pas respectées. En cas d'abcès dentaire, il faut consulter un dentiste en urgence, qui va lui-même faire ce geste dans des conditions d'asepsie rigoureuses et proposer un traitement antibiotique. L'évacuation de l'abcès n'est pas systématique. Les antibiotiques et les antalgiques peuvent parfois suffire à traiter l'abcès dentaire. Une bonne hygiène bucco-dentaire s'impose en complément du traitement.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X