Sommaire

Clous de girofle : ça marche !

Clous de girofle : ça marche !© Istock

Parce qu’il contient 60 à 90 % d’eugénol (substance anti-inflammatoire, antibactérienne et antidouleur), le clou de girofle est un bon remède contre la rage de dents ! Il est d’ailleurs utilisé régulièrement par les dentistes comme anesthésique local. Comment l’utiliser ? En l’écrasant puis en l’appliquant sur la dent douloureuse. Ou en mastiquant un clou de girofle trois à quatre fois par jour - en attendant un rendez-vous chez le dentiste. A savoir : Le clou de girofle correspond aux boutons floraux du giroflier.

Quels antalgiques choisir ?

"Pour soulager efficacement la douleur liée à une rage de dent, il faut prendre des médicaments analgésiques", explique Jean-Luc Audhoui, pharmacien. Lesquels choisir ? Un, le paracétamol (Doliprane® par exemple). Deux, si la douleur persiste, on peut associer paracétamol et codéine. Mais attention : "La prise de codéine peut entraîner une somnolence et une dépendance", précise notre spécialiste. Ne pas en prendre durant plus de 48 h (en attendant d’aller consulter le dentiste). Posologie : Le paracétamol et la codéine peuvent être pris jusqu’à six par jour. Demandez conseil à votre pharmacien. A noter : "Il faut éviter de prendre de l’aspirine. En cas d’intervention dentaire, elle fluidifie le sang et fait saigner", ajoute le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste.

Mettre de la glace

Mettre de la glace© Istock

Utiliser de la glace ou des glaçons contre une douleur dentaire est un remède très connu... Est-ce vraiment efficace ? "La glace empêche en effet l’influx de la douleur de circuler", répond Jean-Luc Audhoui, pharmacien. Et le Dr Chantal Vulliez, stomatologue d’ajouter : "Mettre de la glace peut aider en urgence sur une douleur d’origine inflammatoire. Mais il faut quand même aller voir rapidement un dentiste." A noter : Attention, l’application de la glace doit s’effectuer dans un linge placé sur la joue.

Quels bains de bouche ?

Quels bains de bouche ?© Istock

Les bains de bouche peuvent être efficaces pour soulager une rage de dent… mais seulement dans certains cas ! Comme l’explique le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste : "Ils soulagent les douleurs de gencives mais pas celles liées aux caries." Quand ils ont une action antiseptique, ils préviennent le développement des bactéries et limitent l’inflammation. Comment les utiliser ? 4 à 5 fois par jour en phase inflammatoire, en attendant un rendez-vous chez le dentiste. Attention : "Au quotidien, les bains de bouche doivent être utilisés de manière transitoire car ils peuvent rendre résistante la flore buccale et finir par ne plus agir", précise notre spécialiste. A noter : "Le Synthol n’est pas un vrai bain de bouche car il n’a pas d’action antiseptique", précise le Dr Decloquement.

Attention à l’ibuprofène !

Attention à l’ibuprofène !© Istock

Si les médicaments soulagent rapidement et efficacement les rages de dents, certains d’entre eux peuvent être dangereux ! C’est le cas de l’ibuprofène. "Il soulage la douleur dentaire violente mais il ne faut pas le prendre tant que l’on n’a pas vu un dentiste", explique le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste. Pourquoi ? "Parce que la rage de dent peut être associée à un abcès [infection de la pulpe dentaire]. Or, l’ibuprofène réactive les bactéries et entretient cette infection", poursuit notre interlocuteur. Demandez conseil à votre pharmacien.

Appliquer des solutions anesthésiques

Votre douleur dentaire devient insupportable ? Essayez les solutions anesthésiques vendues en pharmacies. En pâte ou liquide, il suffit de les appliquer en massage sur la ou les dents qui font souffrir pour calmer la douleur… Bien sûr, ces produits ne sont pas miraculeux ! Mais ils vous apaiseront le temps d’aller consulter votre dentiste. N’hésitez pas à demander conseil à un pharmacien.

L’huile essentielle de giroflier

L’huile essentielle de giroflier© Istock

Besoin d’une solution naturelle et radicale pour soulager une rage de dents ? Optez pour l’huile essentielle de giroflier ! Contenant entre 85 et 95 % d’eugénol, elle bénéficie d’un fort pouvoir anesthésiant ! Comment l’utiliser selon Danièle Festy, pharmacienne : Déposer une goutte d’huile essentielle de giroflier sur un coton-tige ou le bout du doigt. Appliquer contre la dent et masser autour (gencive). Attention : Si la douleur dentaire ne cède pas très vite après avoir appliqué l’huile essentielle, il faut absolument consulter un dentiste. A noter : l’huile essentielle de giroflier ne doit pas être utilisée plus d’une semaine. Elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes, et chez les enfants de moins de 6 ans.

Pensez au fil dentaire et aux brossettes

Pensez au fil dentaire et aux brossettes© Istock

Quand la douleur dentaire ne passe pas, pensez au fil dentaire ou aux brossettes inter-dentaires. Certes, ces petits outils ne soignent pas la rage de dent mais "ils peuvent soulager une douleur associée, par exemple en retirant des aliments coincés entre deux dents", explique le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste. Ces "bourrages alimentaires" sont souvent à l’origine d’inflammation de la gencive. A noter : Le fil dentaire et les brossettes inter-dentaires doivent être utilisés au quotidien lorsque l’on a des écarts entre les dents. Ils permettent de retirer la plaque dentaire (nocive pour les dents) située dans des endroits inaccessibles par la brosse à dents.

L’alcool sur la dent, efficace ?

L’alcool sur la dent, efficace ?© Istock

"Un patient m’a dit avoir mis du pastis sur sa dent pour calmer la douleur", confie le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste. Bonne idée ou pas ? "Ce sont des remèdes de grand-mère mais ils n’ont aucune logique médicale", répond notre interlocuteur. Même son de cloche du côté de Jean-Luc Audhoui, pharmacien : "L’alcool n’est pas anesthésique et ne bloque pas la douleur. Pire, sa prise peut ravager les muqueuses buccales [gencive, palais…]." En clair, oubliez cette solution en cas de rage de dents !

Des solutions homéopathiques...

Des solutions homéopathiques...© Istock

En cas de rage de dent, le Dr Albert-Claude Quemoun, homéopathe, conseille : - Névralgie (douleur liée au nerf) : Hypericum 5 ou 7 CH - Gencives enflées, douloureuses : Belladonna 5 ou 7 CH - Œdème et douleur améliorée par le frais : Apis 5 ou 7 CH - Douleur violente au coucher : Arsenicum Album 5 ou 7 CH - Douleur nocturne et hypersalivation : Mercurius Solubilis 5 ou 7CH. Posologie : 2 granules, 3 à 4 fois par jour pour chaque traitement. En urgence selon le Dr Chantal Vulliez, stomatologue : 5 gouttes de Mandragora D1 sur un coton dans la dent (préparation à réaliser en pharmacie). A noter : Ces traitements soulagent mais ne soignent pas. Il faut consulter rapidement un dentiste.

Faut-il se brosser les dents ?

Faut-il se brosser les dents ?© Istock

"Le brossage des dents peut soulager une douleur violente de gencives et éliminer les bactéries", explique le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste. Cependant, "il n’a pas grand intérêt dans le traitement de la douleur d’une rage de dent", poursuit Jean-Luc Audhoui, pharmacien. En fait, il permet surtout de prévenir le risque de caries (première cause de rage de dents) en empêchant l’accumulation des bactéries. A quelle fréquence se brosser les dents ? Après chaque repas pendant au moins 3 minutes (toujours de la gencive vers la dent). Quelle brosse à dents et quel dentifrice choisir ? Une brosse souple pour mieux éliminer la plaque dentaire. Et un dentifrice à base de fluor, d’amines fluorés ou de chlorure de zinc, qui renforce l’émail et diminue le risque de carie.

Le passage chez le dentiste obligatoire ?

Le passage chez le dentiste obligatoire ?© Istock

Votre douleur dentaire devient insupportable ? Pas la peine de vous bourrer de médicaments, de mastiquer des clous de girofle ou encore de mettre de la glace si vous n’avez pas encore appelé votre dentiste ! Car "il n’y a que l’acte pratiqué au cabinet dentaire qui puisse vraiment soulager la douleur", explique le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste. Le traitement réalisé en cas de rage de dents est la dévitalisation de la dent, c’est-à-dire l’élimination totale des éléments pulpaires (nerf, vaisseaux, cellules). De plus, comme le rappelle le Dr Chantal Vulliez, stomatologue : "Il est indispensable de voir un dentiste, même si la douleur s’est calmée, afin de déterminer la cause de la rage de dents et de prévenir son évolution." En effet, sachez qu’une rage de dents non soignée évolue généralement en abcès.

D’où vient la rage de dents ?

D’où vient la rage de dents ?© Istock

Des douleurs très violentes, soudaines, qui montent en puissance ou sont intermittentes : pas de doute, c’est une "rage de dents" ! Si ce terme nous est familier, on ne sait pas toujours ce qu’il désigne… En fait, la "rage de dents" traduit l’i nflammation de la pulpe de la dent (partie centrale qui rassemble les nerfs et les vaisseaux sanguins) suivie d’une infection due à la pénétration de bactéries dans les tissus. On parle aussi de "pulpite" ou de "nécrose pulpaire". Elle peut être causée par une carie qui n’a pas été soignée à temps, une affection liée à une dent cassée ou abîmée ou encore à une dent de sagesse en évolution.

Rage de dents : surveiller les caries

Rage de dents : surveiller les caries© Istock

Si une carie peut sembler bénigne au premier abord, elle peut très vite faire des ravages (kyste, abcès) ! C’est ainsi "la cause la plus fréquente de la rage de dents", explique le Dr Christian Decloquement, chirurgien dentiste. En fait, au fil du temps, cette maladie entraîne la destruction de l’émail (pas de douleur), puis de la dentine (hypersensibilité au chaud, au froid ou au sucré) et enfin du cément (substance osseuse) de la dent. Résultat : la dent n’est plus protégée, les bactéries l’envahissent et attaquent la pulpe (cavité centrale). Ce qu’il faut faire contre les caries : Se brosser les dents après chaque repas, utiliser des dentifrices à base de fluor, consulter au moins une fois par an un dentiste…

Pour en savoir plus :Comment se protéger des caries.

Sources

J’ai mal, j’ai quoi ? Dr Jean-Louis Peytavin, ed.Prat, 2005 - Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, 2007 - 100 réflexes aromathérapie, Danièle Festy, ed.Leduc.S, 2005 - Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, ed.Leduc.S, 2007 - L’homéopathie pratique pour le soin de la dent, Dr Chantal Vulliez, ed.Testez, 2006 - Le guide Santé après 50 ans, Vidal, 2005 - Association dentaire française

Vidéo : Pourquoi cet aliment est dangereux pour vos dents

mots-clés : Douleur dentaire
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.