Sommaire

Des tâches colorées

Des tâches colorées© Istock

La décoloration ou la modification de la couleur de l’ongle sont deux signes les plus fréquents lorsque l’ongle est en mauvaise santé. Une coloration bleutée sous l’ongle, des tâches rougeâtres, une couleur très blanche sur le dessus de l’ongle, peuvent cacher certaines maladies.

Pour le docteur Philippe Presles est médecin généraliste, "des ongles trop pâles sont généralement liés à une maladie du foie, de l’anémie, de problèmes cardiaques ou d’une insuffisance rénale. Dans les pays moins développés, cela peut traduire une déficience en vitamines C".

Un hématome est souvent la première cause qui peut rendre les ongles bleus. Cependant, si la tâche foncée ne se modifie pas au fil du temps il s’agira peut-être d’un mélanome. Il faudra dans ce cas aller consulter rapidement un médecin afin de faire des examens plus approfondis. "L’insuffisance respiratoire est également un des facteurs de cette couleur sur les ongles", ajoute notre expert. Le sang ne circule pas assez bien et le niveau d’oxygénation du sang baisse jusqu’au bout des doigts.

La couleur jaune sur les ongles peut montrer un signe "d’inflammation de la thyroïde, d’une infection cutanée comme le psoriasis, de diabète, d’une infection fongique (mycose), ou bien d’une maladie pulmonaire, comme la bronchite", explique notre médecin. Si les ongles s’épaississent et poussent de plus en plus lentement, il est vivement recommandé de prendre un rendez-vous chez votre médecin.

Les petites tâches rougeâtres accompagnées de fatigue définissent une anomalie cardiaque chez les personnes qui ont des problèmes de cœur. L’utilisation de seringues contaminées par des bactéries pour des injections intraveineuses sont également un facteur de risque.

Des ongles qui se décollent : attention mycose !

Des ongles qui se décollent : attention mycose !© IstockUn ou plusieurs ongles qui se décollent sont la plupart du temps les signes d’une mycose de l’ongle. Scientifiquement appelé onychomycose, c'est une pathologie infectieuse due à la présence de champignon parasite, le dermatophyte.
Une mycose peut être "indolore mais se remarque via un ongle plus épais que d’habitude, une couleur jaunâtre, un ongle qui s’effrite".

Il est important de ne pas attendre que l’état de l’ongle se détériore. Une mycose qui n’est pas soignée finira par faire tomber l'ongle et se propager sur d’autres ongles. "Si le champignon arrive à s'attaquer aux cellules de la matrice, qui se trouvent au-dessus de la base de l’ongle, les conséquences seront quasi irréversibles", ajoute le docteur Claudel, dermatologue.

La mycose représente 50% des cas de maladies de l'ongle et toucherait 6 millions de Français par an. "L'onycholyse, une forme de mycose qui se caractérise par le décollement progressif de l'ongle", rapporte notre dermatologue. C’est une pathologie pouvant provenir de plusieurs facteurs : des manucures trop agressives sur les ongles, à des produits chimiques très corrosifs, à la présence de psoriasis, d’eczéma ou liée au cancer.

Une douleur intense

Une douleur intense© IstockDes douleurs au niveau d'un ou plusieurs ongles peuvent être causées par diverses infections. Pour le docteur Philippe Presles "la douleur est souvent pulsative, qui suit le pouls au pourtour de l'ongle ; lorsqu'elle se situe aux orteils, la douleur s'intensifie en marchant et évolue rapidement. Elle s'accompagne généralement de rougeur, d'une sensation de chaleur, d'un gonflement et, parfois, d'un écoulement de pus".

L’ongle incarné qui s’infecte est la cause la plus fréquente lors des rendez-vous chez les dermatologues.
L’infection provient lorsque l’on coupe trop court l’ongle. "La présence d'un corps étranger, tel qu'un grain de sable, ou encore à cause de chaussures trop serrées qui, en écrasant une partie de la peau contre l'ongle, font en sorte que ce dernier pénètre dans la chair" et favorisent l’infection ajoute t-il.

Une coupure superficielle ou une banale piqûre d’insecte peuvent entraîner un panaris. Ces petites blessures se soignent la plupart du temps sans aucune complication, mais il peut arriver qu’une bactérie, le plus souvent le staphylocoque doré, se développe sous la peau. Dans ce cas, le doigt devient rouge et gonflé dans les heures qui suivent la blessure, et une vive douleur peut être ressentie. Les panaris se localisent généralement autour des ongles des doigts et doivent être traités rapidement afin d’éviter une propagation de l’infection et la formation d’un abcès et d’une poche de pus

Se ronger les ongles est une mauvaise habitude qui peut rendre vos ongles et doigts très douloureux. L’onychophagie, liée au stress ou l’anxiété augmente les risques d’infections à cause de manque d’hygiène du geste. "Mettre ses mains dans sa bouche et vice versa ne fera qu’aggraver le problème", conclut notre médecin généraliste.

Présence de petits trous = un risque de psoriasis

Présence de petits trous = un risque de psoriasis© IstockCertaines maladies généralisées comme le psoriasis peuvent causer des petits creux à la surface de l’ongle. Le psoriasis est une maladie de peau fréquente qui atteint environ 2 % de la population. La cause essentielle de cette pathologie reste pour l’instant inconnue.

Néanmoins, on reconnaît plusieurs facteurs pouvant influencer la survenue d’un psoriasis: l’hérédité, des phénomènes inflammatoires cutanés liés à une réaction immunologique de l’organisme du malade (lors d’infections notamment), le stress, et certains médicaments (anti-hypertenseurs et antidépresseurs).

Une atteinte des ongles est fréquente et se manifeste par de petites dépressions sur la surface de l’ongle et parfois par un épaississement de la peau à l’extrémité de l’ongle. Enfin, le psoriasis peut beaucoup plus rarement se caractériser par l’apparition de petites lésions remplies d’un liquide purulent blanchâtre.

Des ongles trop fins

Des ongles trop fins© IstockUne mauvaise santé peut se traduire à travers différents symptômes. Des ongles trop fins et cassants peuvent vous alerter. Ces signes sont la plupart du temps lié à des causes génétiques ou à une carence en calcium. "Un dérèglement de la thyroïde qui joue un rôle dans la régulation du métabolisme, de l’énergie et de la croissance peut rendre les ongles minces et extrêmement fragiles", explique le docteur Claudel. Ce dysfonctionnement va entraîner une croissance plus lente des ongles ou même un décollement de l’ongle de la peau.

L’apparition d’ongles très fins est souvent l’annonce de l’arrivée de la ménopause. Vers 50 ans chez la femme, la production d’hormones diminue, les ongles sont moins hydratés et alors plus fragiles.

Bien entretenir ses ongles

Bien entretenir ses ongles© IstockPour le Docteur Hill-Sylvestre, dermatologue, le "savon de Marseille naturel est recommandé avec un brossage des ongles. L’application d’un soin biologique comme de l’huile végétale permettra de bien les entretenir".

Astuces spéciales soins des pieds : utilisez de l’huile essentielle de citron, de tea tree, ou de niaouli. "Mettre une goutte au choix dans votre crème ou une huile, le jour du soin des pieds renforcera vos ongles".

  • N’oubliez pas avant chaque soin de bien brosser, couper les ongles ainsi que de bien sécher entre orteils.
  • Pour éviter toutes infections, il est indispensable de couper droit ses ongles et non de les arrondir.
  • Pour finir, limer ses ongles permettra d’éviter tout épaississement.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Remerciements aux Docteur Philippe Presles, médecin généraliste, Docteur Claudel, dermatologue et Docteur Hill-Sylvestre, dermatologue.

mots-clés : Melanome ongle
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.