"J'ai fait la première dose du vaccin Pfizer contre la Covid-19 le 4 juillet et j'ai toujours une douleur constante à l'épaule deux semaines après. Est-ce normal ? Que puis-je faire pour me soulager ? La seconde dose est prévue le 25 juillet. Si j'ai toujours mal, puis-je la faire quand même ? Merci pour votre réponse". Kristelle

Thomas Kassab, pharmacien officinal vous répond

"En effet, cette douleur est fréquement rencontrée car l'injection est intra-musculaire. De part sa nature, elle crée une petite blessure interne au sein du muscle deltoïde, ce qui provoque cette douleur. D'autre part, à moins d'avoir le bras plâtré, nous bongeons nos bras très fréquemment et le deltoïde est le muscle permettant tout l'amplitude de l'épaule. Ainsi, le mouvement titille cette petite blessure interne et entretient la douleur. Enfin, le vaccin a pour but de créer une réaction immunitaire locale, et cela se traduit par une augmentation de l'inflammation localement. Cette inflammation est normale et est nécessaire pour la bonne immunogénicité. La contre-partie est que cette petite réaction inflammatoire locale majore la douleur. Mais cette dernière finit tôt ou tard par disparaitre"

"Nous pourrons sans problème vacciner dans le bras opposé au moment de la seconde dose pour ne pas titiller la zone endolorie de la précedente injection. Aussi, avoir eu mal à la première dose ne présage en rien qu'il en sera de même pour la seconde. Et inversement".

Adressez vos courriers à redaction@medisite.fr

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Merci au Dr Thomas Kassab, pharmacien officinal

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.