Sommaire

L'urticaire : une forme d'allergie au froid

L'urticaire : une forme d'allergie au froid© Istock

Lorsque les températures chutent, votre épiderme se couvre de plaques rouges qui démangent ? Vous souffrez probablement d’une forme rare d’urticaire, appelée "allergie au froid". Elle se déclenche dès que l'épiderme est exposé à de l'air ou des objets glacés.

L'allergie se traduit par des plaques rouges gonflées (papules, ndlr), accompagnées de fortes démangeaisons. Elles surviennent au bout de quelques minutes et elles peuvent disparaître aussi rapidement qu'elles sont venues. Parfois, cela peut prendre plusieurs heures.

Des céphalées, un mal de ventre intense ou une tachycardie surviennent dans 30% des cas. Un choc anaphylactique peut également survenir.

Dans cette situation, le froid agit comme un allergène : il provoque une réaction exagérée et similaire à une allergie (apparition de plaques rougeâtres prurigineuses, c'est-à-dire qui grattent, ndlr). En plus des plaques, un œdème du visage, des yeux, des paupières peut apparaître.

Ces manifestations se concentrent généralement dans les zones ayant été en contact avec le froid. Toutefois, la manière dont se déclenche l’urticaire varie d’une personne à l’autre. Sachez que la bouche et l'œsophage peuvent être touchés, suite à l'ingestion par exemple d'une boisson glacée.

Par ailleurs, bien que tout le monde puisse être touché par cette forme d'urticaire, les jeunes adultes (et notamment les femmes) figurent parmi les premières victimes.

En cas de crise d'urticaire, contactez rapidement votre médecin traitant.

À noter : le test du glaçon permet de confirmer le diagnostic de la maladie : après avoir posé un glaçon sur la peau, le médecin observe au bout de combien de temps apparaissent les papules urticariennes.

Sources

Hygiène et hydratation, France psoriasis.

Pourquoi a-t-on toujours la peau sèche et irritée l'hiver ?, Ouest France, 8 mars 2018.

Reconnaître l’urticaire, Améli.fr, 17 avril 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.