Si aucun traitement spécifique contre le SARS-COV-2 et ses variants n’a encore été trouvé, il semblerait que des médicaments existants très connus puissent aider les malades. Une étude américaine, menée avec le soutien de l’American Heart Association, met en évidence que les personnes qui prenaient des statines (médicament contre le cholestérol) avant leur hospitalisation pour la COVID-19, étaient nettement moins susceptibles de mourir. L’effet était surtout observé chez les patients ayant des antécédents de maladie cardiaque ou d'hypertension artérielle.

Covid: les patients prenant des statines mieux protégés ?

Les chercheurs ont analysé les données de plus de 10 000 personnes admises dans plus de 140 hôpitaux des USA. Leur travail a permis de mettre en évidence que les statines diminuaient de 40% les décès dus à la COVID-19 chez les patients qui en prenaient avant étant admis. La mortalité était encore plus réduite chez les malades prenant des statines seules (46%) par rapport à ceux suivant un traitement contre l'hypertension (27%).

Les statines sont prescrites pour faire baisser le taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) chez les patients sujets aux maladies cardiovasculaires, ainsi qu’aux personnes diabétiques, particulièrement exposées à ce risque.

Ces cachets semblent aussi protéger de la covid-19 sévère. Les individus dont la prescription contenait uniquement des statines présentaient un risque 25 % plus faible de développer une forme grave de la maladie. Ceux qui prenaient des médicaments pour l'hypertension, avaient seulement un risque 11% plus faible.

L’équipe scientifique précise dans son article paru le 15 juillet dans la revue PLOS One que ces résultats s'appliquent principalement aux personnes souffrant d'hypercholestérolémie et d'hypertension artérielle, car ce sont celles qui sont les plus susceptibles de prendre ce type de traitement. Les scientifiques précisent également que le bénéfice observé est confirmé même en tenant compte de l'utilisation d'autres médicaments, des problèmes de santé ou encore de données démographiques des patients.

Traitement contre le cholestérol : il réduirait l’inflammation

"Au début de la pandémie, on se demandait si certains médicaments cardiovasculaires pourraient aggraver les infections au COVID-19", a expliqué le Dr Lori Daniels, auteure principale de l'article et directrice de l'Unité de soins intensifs cardiovasculaires de l'Université de Californie à San Diego. "Nous avons constaté que non seulement les statines et les médicaments antihypertenseurs sont sûrs – ils peuvent très bien être protecteurs chez les patients hospitalisés pour COVID, en particulier chez ceux ayant des antécédents d’hypertension ou de maladie cardiovasculaire", poursuit-elle.

Ses conclusions sont similaires aux données de précédentes études plus petites. Elles avaient aussi trouvé des liens entre les traitements hypotenseurs ou contre le cholestérol et la sévérité de la COVID-19. Selon les scientifiques, ces médicaments réduiraient l'inflammation dans le corps des patients infectés par le coronavirus qui aurait sinon provoqué un syndrome de détresse respiratoire aiguë, des lésions cardiaques, des lésions rénales ou des caillots sanguins.

Des travaux supplémentaires sont nécessaires pour confirmer l’intérêt de ce médicament. Les statines sont, en effet, connues pour présenter des effets secondaires non négligeables entre autres sur les muscles, le foie ou encore les reins. C’est pourquoi les personnes qui suivent ce type de traitement font l’objet d’une surveillance médicale régulière.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

https://newsroom.heart.org/news/statins-may-reduce-death-from-severity-of-covid-19-among-those-with-heart-disease-or-high-blood-pressure

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0254635#sec019

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.