Covid : 7 departements ou le taux d-incidence est encore eleve

Le port du masque n'est désormais plus obligatoire dans les transports en commun. Cette décision a pris effet aujourd'hui et avait été annoncé par le ministre de la Santé Olivier Véran à la sortie du conseil des ministres le mercredi 11 mai 2022. 

“La  situation épidémique s’améliore, la pandémie n’est pas terminée, mais le nombre de nouveaux diagnostics au quotidien diminue et nous considérons qu’il n'est plus adapté de maintenir cette obligation du port du masque dans les transports en commun, à partir de lundi 16 mai”, a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran. Il reste néanmoins “recommandé” pour continuer à lutter contre la Covid-19.

En effet, en semaine 18 (du 02 au 08 mai 2022), la diminution de la circulation du SARS-CoV-2 s’est poursuivie au niveau national, avec une baisse du taux d’incidence (-26%) et un passage en dessous des 500 cas pour 100 000 habitants, et ceci dans la quasi-totalité des classes d’âge, rapporte Santé Publique France dans un récent communiqué. On rappelle qu'à l'heure actuelle, c'est toujours le variant Omicron qui est majoritaire en France.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de cas positifs à la Covid pour 100 000 habitants

Covid : "le taux de nouvelles hospitalisations a diminué dans toutes les régions"

Si les Français pourront revoir des visages sans masque dans le bus ou le métro, cette nouvelle mesure ne s’appliquera pas aux hôpitaux. “Nous maintenons les autres mesures de gestion en vigueur”, a expliqué Olivier Véran. Le  pass vaccinal  reste donc aussi obligatoire pour se présenter dans un hôpital ou un Ehpad, “jusqu’au moins cet été”.

"En France métropolitaine, le taux de nouvelles hospitalisations a diminué dans toutes les régions. Ils étaient encore les plus élevés en Bourgogne-Franche-Comté, en Normandie et en Bretagne. Les taux de nouvelles admissions en soins critiques étaient stables en Normandie, dans le Grand Est et en Nouvelle-Aquitaine, tandis qu’ils diminuaient dans les autres régions", annonce encore Santé Publique France.

Quant aux taux d'incidence, il reste élevé dans 7 départements. La rédaction Medisite les passe en revue.

Sommes

1/7
Covid : 7 départements où le taux d'incidence est encore élevé

Dans ce département, le taux d'incidence est à 510 au 13 mai 2022.

Ardennes

2/7
Covid : 7 départements où le taux d'incidence est encore élevé

Dans ce département, le taux d'incidence est à 469 au 13 mai 2022.

Marne

3/7
Covid : 7 départements où le taux d'incidence est encore élevé

Dans ce département, le taux d'incidence est à 455 au 13 mai 2022.

Loir-et-Cher

4/7
Covid : 7 départements où le taux d'incidence est encore élevé

Dans ce département, le taux d'incidence est à 456 au 13 mai 2022.

Cher

5/7
Covid : 7 départements où le taux d'incidence est encore élevé

Dans ce département, le taux d'incidence est à 455 au 13 mai 2022.

Finistère

6/7
Covid : 7 départements où le taux d'incidence est encore élevé

Dans ce département, le taux d'incidence est à 495 au 13 mai 2022.

Morbihan

7/7
Covid : 7 départements où le taux d'incidence est encore élevé

Dans ce département, le taux d'incidence est à 479 au 13 mai 2022.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://covidtracker.fr/dashboard-departements/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.