Sommaire

C’est un fait que beaucoup d’entre vous ont tendance à oublier : le coronavirus peut causer des symptômes oculaires. Ce n’est pas pour rien que l'American Academy of Ophtalmology nous mettait en garde face à la conjonctivite au début de la pandémie.

Le phénomène est rare, mais vos yeux peuvent dévoiler une infection au coronavirus. "L’œil rose ou la conjonctivite se développent chez environ 1 à 3 % des personnes atteintes de coronavirus", décrivait l’académie.

Une étude parue début 2021 au sein de la revue Radiology et menée par l’hôpital Fondation Adolphe Rothschild (Paris) avait démontré que la Covid-19 provoquait aussi d’autres troubles oculaires chez les malades.

Dernièrement, une nouvelle étude publiée le 14 avril sur JAMA Network s'ajoute et a mis en avant des cas d'occlusions au niveau de l'œil chez des patients Covid. Il a été constaté une perte partielle, voire totale de la vision pour certains malades. Les scientifiques de l'université du Michigan (États-Unis) font mention d'une occlusion veineuse rétinienne (OVR), comparable à un AVC de l'œil.

Covid-19 : "un ou plusieurs nodules étaient rapportés à l’avant ou à l’arrière de l’œil"

Les chercheurs de l’hôpital Fondation Adolphe Rothschild ont suivi 129 patients atteints d’une forme sévère de Covid-19 et leur ont fait passer une IRM. Chez 9 patients, "un ou plusieurs nodules étaient rapportés à l’avant ou à l’arrière de l’œil, au niveau de la macule, détaille le Pr Augustin Leclerc, neurologue et principal auteur de l’étude. Au total, 8 de ces 9 patients ont été admis en soins intensifs".

Le neurologue envisage aussi une corrélation entre les troubles visuels et comorbidités. En effet, parmi les 9 patients concernés par les symptômes oculaires, deux étaient diabétiques, six souffraient d’obésité et deux d’hypertension artérielle.

Des traces du virus dans le liquide lacrymal et le liquide conjonctival

L’étude menée par l’hôpital parisien a également identifié la conjonctivite comme symptômes potentiels engendré par la Covid-19. Pour rappel, ce phénomène se caractérise par une inflammation de la conjonctive, membrane qui recouvre la partie de votre œil et l’intérieur de vos paupières.

Le printemps dernier, une étude portant sur 30 malades chinois hospitalisés pour une Covid-19 et publiée dans le Journal of medical virology, montrait que l'un des patients souffrant de conjonctivite avait des traces du virus dans le liquide lacrymal et le liquide conjonctival. "Cela suggère que le coronavirus puisse provoquer une conjonctivite, et que des particules virales sont présentes dans les sécrétions oculaires" soulignait le rapport.

Il se murmure que contrairement à la conjonctivite allergique, durant laquelle les yeux sont rouges et provoquent des démangeaisons, la conjonctivite liée au coronavirus ne provoque pas démangeaisons, mais plutôt des douleurs.

Au total, selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) la conjonctivite a été observée sur près de 56 000 cas de Covid-19 en Chine, soit chez 0,8 % des patients.

Photophobie, chémosis, rétinopathie... Les symptômes oculaires de la Covid-19

Photophobie, chémosis, rétinopathie... Les symptômes oculaires de la Covid-19© Istock

La conjonctivite n’est pas le seul symptôme oculaire occasionné par la Covid-19, semble-t-il. Des chercheurs de l'Université Anglia Ruskin (UK) ont invité 83 personnes malades à remplir un questionnaire concernant leurs symptômes. Résultat : 81 % des malades ont mentionné des troubles oculaires, parmi lesquels 16 % des douleurs au niveau des yeux, 17 % des démangeaisons de l'œil et de la paupière, et 18 % de la photophobie.

Elle se caractérise par une gêne au contact de la lumière. Lorsque l'individu qui souffre de photophobie regarde une source lumineuse, cette dernière provoque des douleurs et des migraines.

Des taches rouges peuvent apparaitre

La Covid-19 a été associé à des anomalies ophtalmologiques, telles que chémosis, rétinopathie ou névrite optique, relatent les chercheurs de l’hôpital parisien.

Le chémosis est un œdème conjonctival. Quant à la rétinopathie, elle peut occasionner une obstruction des artères ou des veines de la rétine et mener à la perte de la vue. Des taches rouges apparaissent dans les premiers stades de la maladie. Elle est principalement causée par le diabète ou l'hypertension. Ce n’est donc pas un hasard si la plupart des patients Covid sujets aux troubles oculaires présentaient aussi ces comorbidités.

Enfin la névrite optique associée à la Covid-19, correspond à une inflammation du nerf optique. La perte de vision s'accompagne généralement de douleurs oculaires.

Covid-19 : des cas d'occlusion veineuse rétinienne rapportés

L'étude publiée le 14 avril sur JAMA Network menée par des chercheurs de l'Université du Michigan (États-Unis) met en évidence un rapport de cause à effet entre une infection à la Covid et une occlusion veineuse rétinienne (OVR), comparable à un "AVC de l'œil", qui peut aboutir sur une baisse de la vue, voire une perte dans certains cas. Ce phénomène est potentiellement irréversible.

Les chercheurs ont montré que cette pathologie était plus fréquente, de près de 29,9%, sur une période de 2 à 26 semaines après une contamination à la Covid-19.

Les vaisseaux sanguins de la rétine sont obstrués par des caillots

Les occlusions veineuses rétiniennes sont la conséquence d'un ralentissement brutal de la circulation veineuse dans la rétine.

On parle d'AVC de l'œil, car les vaisseaux sanguins qui se trouvent au niveau de la rétine sont obstrués par des caillots ou des dépôts de graisse. Cela va affecter la vision : la rétine est la partie de l'œil qui perçoit la lumière et qui transmet par la suite les images au cerveau.

Lorsqu’une occlusion veineuse survient, le sang ne peut plus s’évacuer normalement hors de l'œil : il en découle un ralentissement de la circulation sanguine et une pression élevée dans les veines. Ces phénomènes se traduisent au fond d'œil par une dilatation des veines et l'apparition d'hémorragies.

Covid : peut-on récupérer la vision après une OVR ?

Selon les chercheurs du Michigan, la Covid-19 affecterait davantage les veines que les artères. Heureusement, un traitement est possible. De nombreux, patients qui ont constaté une dégradation partielle de leur vision, ont constaté un retour à la normale progressif. Or, concernant les malades qui ont été victimes d'une perte totale de la vision d'un œil, aucun traitement n'a été élaboré.

Covid-19 : comment il peut vous contaminer par les yeux

Covid-19 : comment il peut vous contaminer par les yeux© Istock

Pour vous contaminer, le coronavirus s’introduit par une muqueuse. Il dispose de plusieurs portes d’entrée : le nez, la bouche mais aussi les yeux. Si vous avez tendance à les oublier, ils peuvent aussi constituer un vecteur d’infection.

Vous pouvez être infecté en touchant quelque chose puis en effleurant vos yeux

Un virologue, contributeur au NBC News, le Dr Joseph Fair, avait été hospitalisé au début de la pandémie pour avoir contracté le coronavirus. Contre toute attente, il pensait l’avoir attrapé par les yeux. "Nous avons tendance à faire attention au nez et à la bouche, car ce sont les voies les plus courantes, a déclaré le Dr Fair. Mais vous savez, les gouttelettes qui atterrissent sur vos yeux sont tout aussi contagieuses".

"J'avais un masque, j'avais des gants, j'ai fait ma routine de lingettes habituelles ... mais évidemment, vous pouvez toujours le voir à travers vos yeux, a déclaré le docteur avant d’ajouter que le vol était bondé. Et, bien sûr, je ne portais pas de lunettes pendant le vol". Pourtant, selon lui, les yeux constituent l’une des trois voies connues pour contracter le coronavirus.

"Lorsqu'une personne malade tousse ou parle, des particules virales peuvent s'échapper de leur bouche ou de leur nez et atterrir sur le visage d'une autre personne. Vous êtes le plus susceptible d'inhaler ces gouttelettes par la bouche ou le nez, mais elles peuvent également entrer par les yeux", décrivait l'American Academy of Ophtalmology.

En outre, vous pouvez également être infecté en touchant quelque chose qui contient le virus sans le savoir - comme une table ou une poignée de porte – puis, en touchant vos yeux, vous permettez à la Covid-19 de pénétrer votre organisme.

Les larmes pourraient transmettre la Covid-19

En outre, une étude italienne révélait que les larmes pourraient transmettre la Covid-19, en étant porteuses du virus, comme la salive. Le liquide oculaire d’un patient infecté par le virus pourrait être porteur de germes.

"Nous avons découvert que les liquides oculaires de patients infectés par le CoV-2-SARS peuvent contenir un virus infectieux et donc être une source potentielle d'infection", expliquaient les auteurs de l’étude.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

  • Ocular MRI Findings in Patients with Severe COVID-19: A Retrospective Multicenter Observational Study, Radiology, 16 février 2021
  • Evaluation of coronavirus in tears and conjunctival secretions of patients with SARS‐CoV‐2 infection, Journal of medical virology, 26 février 2020
  • BMJ Open Ophtalmology
  • SARS-CoV-2 Isolation From Ocular Secretions of a Patient With COVID-19 in Italy With Prolonged Viral RNA DetectionFREE, Annals of Internal Medicine, 17 avril 2020
  • Un virologue hospitalisé pour un coronavirus croit qu'il l'a attrapé par les yeux, NBC News, 14 mai 2020
  • Sécurité oculaire contre les coronavirus, American Academy of Ophtalmology, 10 mars 2020
  • https://jamanetwork.com/journals/jamaophthalmology/fullarticle/2790986
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.