Covid-19 : la trousse à pharmacie à avoir chez soi

Une étude américaine vient de mettre en avant les effets prometteurs de l’aspirine chez les patients atteints d’une forme grave de Covid-19. Mais faut-il pour autant en prendre pour contrer le coronavirus à la maison ? Quels sont les médicaments à privilégier pour se soigner ?
Covid-19 : la trousse a pharmacie a avoir chez soi

Selon une récente étude, publiée dans la revue Anesthesia and Analgesia, l’usage d’aspirine s’avère prometteuse pour éviter les complications de la Covid-19. En effet, les patients hospitalisés qui en ont reçu une dose quotidienne ont moins de risque d’être mis sous respirateur artificiel ou de mourir.

Pour autant, ce médicament en vente libre n’est pas encore préconisé en automédication. Dans ce diaporama, nous vous expliquons quels médicaments privilégier à la maison, en cas de contamination au nouveau coronavirus. Consultez-le en cliquant sur l'image en haut de l'article. 

Coronavirus : l’aspirine réduit les risques de décès

Des chercheurs de l’Université du Maryland ont analysé les dossiers médicaux de 412 patients hospitalisés pour des complications liées à la Covid-19, âgés en moyenne de 55 ans. Parmi eux, 23,7 % ont reçu de l’aspirine dans les 24 heures suivant leur admission ou dans les 7 jours précédent celle-ci.

Résultat : seuls 35,7 % des sujets ayant reçu de l’aspirine ont eu besoin d’une ventilation mécanique, contre 48,4 % chez ceux qui n’en prenaient pas. De même, le taux d’hospitalisation en soins intensifs était de 38 % parmi les patients sous aspirine, contre 51 % pour les autres.

Après ajustement de huit variables, la diminution du risque de ventilation et d’admission en soins intensifs ont été confirmées. En prime, une réduction du risque de décès a aussi été mise en évidence.

Un essai randomisé mené à plus grande échelle est toutefois nécessaire pour démontrer s’il existe bel et bien une relation de cause à effet entre l’utilisation d’aspirine et la réduction des lésions pulmonaires et de la mortalité chez les patients Covid-19.

Les anti-inflammatoires, déconseillés en cas de Covid-19

Par ailleurs, toutes les observations précédentes ont été effectuées sur des patients hospitalisés. Chez les patients atteints d’une forme moins grave de Covid-19, en revanche, rien ne prouve que l’aspirine présente un quelconque effet bénéfique. Il s’agit d’ailleurs d’un anti-inflammatoire non stéroïdien et, pour rappel, ces derniers sont formellement déconseillés en cas d’infection au coronavirus.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Anti-inflammatoire